Non classé

Chronologie de la Troisième Guerre mondiale (2013-2027).

Cet article vient prendre la suite de mon étude sur la Troisième Guerre mondiale comme guerre de quatrième génération.

Il existe de nombreux moyen de dater la Troisième Guerre mondiale, comme les prophéties de Nostradamus (I), les textes bibliques (II) ou par l’astrologie (III).

I. La datation de la guerre chez Nostradamus.

Le prophète provençal parle d’une longue période de paix (A) avant la Troisième Guerre mondiale (B) dont il donne les dates dans plusieurs quatrains (C).

A. Une longue période de paix (1945-2013).

Et il y aura paix, union, concorde entre les peuples égarés et séparés par des pouvoirs différents.

Et on connaîtra une telle paix que demeurera attaché au plus profond baratre le suscitateur et promoteur de la faction martiale par la diversité des religieux, et sera uni le royaume du rabieux : qui contrefera le sage.” (Nostradamus, épître Henri, 49-50).

Après la défaite de l’Allemagne en 1945, l’Europe connaîtra une très longue période de paix (“et il y aura paix”, “Et on connaîtra une telle paix“). L’antéchrist qui s’était incarné dans l’Empire soviétique puis dans la personne d’Adolf Hitler sera enfermé dans les prisons de l’enfer pendant une certaine durée (“demeurera attaché au plus profond baratre le suscitateur et promoteur de la faction martiale”).

Dans la deuxième partie de l’épître, Nostradamus reprend la même expression sur la paix.

Par la volonté divine et encore une fois sera lié Satan et sera alors faite une paix universelle entre les hommes et l’Eglise de Jésus-Christ qui sera délivrée de toutes tribulations.” (Nostradamus, Epître Henri, passage 97).

Une fois Satan enchaînée en enfer, le monde chrétien connaîtra une longue période de paix universelle.

Cette longue période de paix eut lieu entre 1945 et 2013, comme je le montrerai plus tard.

B. Les grandes étapes de la guerre selon Nostradamus.

La troisième partie de l’épître à Henri comporte un certain nombre de références temporelles. Il est question de différentes périodes de persécutions (1). A la fin de la deuxième partie, le prophète parle de deux septennats de guerre (2).

1 : Les deux périodes de persécutions (2013-2027).

Selon Nostradamus, il faut distinguer deux périodes de persécution des chrétiens, une première de onze ans (a) et une deuxième de trois ans (b).

a : Une première persécution de onze ans (2013-2025).

Et cette persécution durera onze ans, quelque peu moins, que par lors défaillira le principal roi aquillonaire.” (Nostradamus, épître Henri, 101).

Une première persécution durera onze ans. C’est alors que le principal roi d’aquilon quittera le pouvoir.

b : Une deuxième persécution de trois ans (2025-2027).

Lesquels ans accomplis surviendra son uni méridional qui persécutera encore plus fort par l’espace de trois ans les gens d’Eglise, par la séduction apostasique, d’un qui tiendra toute puissance absolue à l’Eglise Militante., et le saint peuple de Dieu observera de sa loi, et tout ordre de religion sera grandement persecutés.” (Nostradamus, épître Henri, 102).

Une deuxième persécution s’étendra sur trois ans. Elle concernera un “uni méridionnal” qui persécutera encore plus fort les chrétiens.

La persécution prendra la forme d’une sorte d’apostasie. Une apostasie qui sera commandée par un chef religieux qui dirigera de manière absolue l’église.

Le total des deux périodes fait quatorze ans. Quatorze ans, comme les deux septennats de la guerre.

La première persécution ira de 2013 à 2025, la deuxième période ira de 2025 à 2027.

2 : Les deux septennats de guerre (2013-2027).

Selon Nostradamus, nous aurons deux septennats successifs qui marqueront la phase finale de sa prophétie.

Et seront tous ces rois orientaux chassés, persécutés, exterminés non du tout par le moyen des forces des rois d’aquilon et par la proximité de notre siècle par moyen des trois unis secrètement cherchant la mort insidies par embûches l’un de l’autre et durera le renouvellement de triumvirat sept ans, que la renommée de telle secte fera son étendue par l’univers et sera soutenu le sacrifice de la sainte et immaculée hostie et seront lors, les seigneurs deux en nombre d’Aquillon, victorieux sur les Orientaux et sera ici fait grand bruit et tumulte béllique, que tous ces Orientaux trembleront de la frayeur de ces frères non-frères aquillonaires.” (Nostradamus, épître Henri, 70).

Sept ans renouvelés, cela fait donc quatorze ans.

Nous avons donc eut un premier septennat de 2013 à 2020 et un deuxième septennat qui ira de 2020 à 2027.

Superposons les deux chronologies :

C. La datation de la Troisième Guerre mondiale dans les quatrains de Nostradamus.

Connaissant la durée et le découpage des persécutions, nous devons désormais rechercher le point de départ (1) et les différentes étapes de la guerre (2) dans les quatrains.

1 : Le point de départ : 2013.

Le quatrain V-78 donne clairement l’année 2013 comme étant le début des persécutions chrétiennes.

V-78 :

Les deux unis ne tiendront longuement,

Et dans treize ans au Barbare Satrappe,

Aux deux costez feront tel perdement,

Qu’un benira le Barque & sa cappe.

En 2013 (“treize“), il y aura deux papes en même temps (“Les deux unis ne tiendront longuement “). Ce sont Benoit XVI et François. Benoît XVI a été poussé à la démission, provoquant l’élection d’un nouveau souverain pontife François, en 2013. La même année aura lieu la prise du pouvoir en Syrie et en Irak de l’Etat islamique (“au Barbare Satrappe”), entrainant l’invasion migratoire de l’Europe occidentale par des bateaux venus d’Afrique (“le Barque”). Cette invasion sera soutenue par l’un des deux papes, François (“Qu’un benira le Barque & sa cappe”). Cela causera de terribles dommages en Europe et en Afrique (“Aux deux costez feront tel perdement”).

Ce qu’il est important de retenir dans ce quatrain, c’est la date de 2013 comme étant le début de la Troisième Guerre mondiale. la date est indiqué dans le texte par le chiffre “treize“.

A partir de 2013, va commencer la Troisième Guerre mondiale, mais sous une forme “froide” dans le sens que lui donne les théoriciens de la guerre moderne. Durant cette période, le mot guerre n’est pas ouvertement évoqué, car le conflit est sous-terrain, il se dissimule au sein de la société, sous forme d’une guerre psychologique ou d’une invasion cachée sous une immigration clandestine.

C’est l’époque où l’état de guerre est déclaré par le pouvoir, mais sans être dit ouvertement. On proclame l’état d’urgence après l’attentat de Charlie hebdo, en janvier 2015. Il restera en place jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, en 2017. Puis les principales dispositions de l’état d’urgence seront intégrées dans la loi ordinaire établissant un état de guerre larvé permanent.

2 : Les étapes de la guerre : 2020, 2025 et 2027.

Selon deux quatrains, la guerre de l’antéchrist commencera en 2020 et durera jusqu’en 2027 : le V-78 (a) et le I-16 (b). Auquel il faut rajouter un passage de l’épître qui évoque l’année 2025 (c).

a. 2020-2027, la guerre du Troisième antéchrist (V-78).

Le VIII-77, l’un des quatrains les plus important de l’œuvre de Nostradamus donne trois éléments temporels pour dater la guerre de l’Antéchrist.

VIII-77 :

L’antechrist troisbien tost annichilez,

Vingt & sept ans sang durera sa guerre :

Les heretiques morts, captifs exilez,

Sang corps humain eau rougie gresler terre.

Le troisième antéchrist (“L’antechrist trois”) sera vaincu (“bien tost annichilez”) après une guerre (“sa guerre”) qui commencera en 2020 (“Vingt”), durera sept ans (“sept ans sang durera sa guerre”) et s’achèvera en 2027 (“Vingt & sept”). Les hérétiques seront tués ou exilés (“Les heretiques morts, captifs exilez”) alors que la terre sera rougie par le sang (“Sang corps humain eau rougie gresler terre”).

Quatrain exceptionnel montrant et démontrant le génie intellectuel de Nostradamus. Il brouille les pistes face aux interprètes superficiels. L’expression “vingt et sept ans” est d’une richesse sémantique inouïe. Elle inclut plusieurs niveaux de lecture.

Une lecture inattentive peut laisser penser que le prophète veut nous dire que la guerre du troisième antéchrist durera vingt-sept ans.

Le quatrain indique sans ambiguïté que l’expression “vingt et sept ans” s’applique au troisième antéchrist. Derrière cette petite phrase, se cache en réalité trois informations :

  • vingt” (2020), c’est l’année du début de la Troisième Guerre mondiale.
  • sept”, c’est la durée totale de la guerre (l’adjonction du mot “ans” permet clairement de comprendre qu’il s’agit d’une durée).
  • Enfin “vingt et sept” (2027), c’est l’année de la fin de la guerre et de la destruction du troisième antéchrist.

Le quatrain parle de “guerre”. C’est le moment où Emmanuel Macron utilise l’expression “nous sommes en guerre” lors de la crise du corona-virus. La guerre de “froide” devient “chaude”. Cela marque également le passage du premier septennat au deuxième. De l’état d’urgence, nous passons à la vraie guerre, guerre hygiéniste avec le COVID (2020), guerre en Ukraine (2021) et guerre du Shabbat (2023).

b. Le début de la troisième Guerre mondiale (I-16).

Un autre quatrain donne la configuration astrologique de l’année 2020.

I-16 :

Faulx a l’estang joinct vers le Sagitaire

En son hault auge de l’exaltation,

Peste, famine, mort de main militaire :

Le siecle approche de renovation.

Quand Saturne (“faulx”) en marche rétrograde (“vers”) se trouvera dans le Verseau (“à l’estang”). Elle se dirigera vers la planète la plus éloignée du système solaire, Pluton (“En son hault”) et vers Jupiter (“joinct”) dans un signe astrologique adjacent au Sagittaire (“vers le Sagitaire”).

Seule la conjonction entre Jupiter et Saturne de 2020 semble correspondre au critère fixé par le texte. Elle se déroula au début du Verseau. Elle implique Pluton.

Durant cette période, Saturne sera rétrograde vers le Capricorne à proximité du Sagittaire entre le 11 mai 2020 et le 29 septembre 2020 (avec retour dans le Capricorne du 2 juillet au 18 décembre 2020).

Concentrons-nous sur la période du 11 mai 2020 au 1er juillet 2020. A ce moment-là, Saturne sera dans le Verseau et reculera vers le Capricorne pour se joindre à la conjonction Jupiter-Pluton.

Le quatrain nous dit que Saturne sera dans le Verseau (“Faulx a l’estang”) pour se joindre à une conjonction (“joinct“) de Pluton et Jupiter (“En son hault”) dans un signe contigu au Sagittaire (“joinct vers le Sagitaire”). Il est également indiqué que Saturne ira vers la conjonction par rétrogradation (“vers“). Saturne sera en domicile (“avge de l’exaltation”).

La période du 11 mai au 1er juillet 2020 correspond en tout point à la description du quatrain I-16. C’est la seule date possible, sur les trois prochains siècles.

carte du ciel du 21 décembre 2020, 19 h 20, PARIS.

La configuration exceptionnelle semble annoncer de terribles cataclysmes. Le monde connaîtra à ce moment-là, une épidémie (“Peste”), des pénuries alimentaires (“famine”) et une guerre (“mort de main militaire”). C’est à cette époque que l’humanité subira un très grand changement (“Le siecle approche de renovation“).

Cela concerne bien sûr la crise du corona-virus, la guerre en Ukraine qui déboucha sur d’importantes queues dans les magasins, d’une inflation considérable. Enfin, il y a la guerre du Shabbat au Proche-Orient.

c. Le prince infernal en 2025.

Dans le passage cent neuf de l’épître à Henri, il nous dit que le prince Infernal remplacera l’antéchrist. Sous le prince Infernal, le monde chrétien tremblera pour la dernière fois.

Et après l’Antéchrist sera le prince Infernal et encore pour la dernière fois trembleront tous les royaumes de la Chrétienté et aussi des Infidèles par l’espace de 25 ans” (Nostradamus, épître Henri, 109).

Nous aurons d’abord l’antéchrist (“l’Antéchrist”) et ensuite (“et après”) régnera sur le prince infernal (“le prince Infernal “), qui fera la guerre durant vingt-cinq ans.

Le texte utilise précisément l’expression “l’espace de 25 ans”. Cela pourrait impliquer une durée de vingt-cinq ans de persécution. Or, dans un autre passage précédent de l’épître de Nostradamus, il est question de quatorze ans de persécution. Une première durée de onze ans et une deuxième de trois ans. Le passage de la première à la deuxième période aura lieu en 2025. De 2025 à 2027, il y a trois ans (2025 + 2026 + 2027).

D. La chronologie de la Troisième Guerre mondiale selon Nostradamus.

En combinant les deux chronologies, nous pouvons distinguer trois périodes :

  • Une première allant de 2013 à 2020 correspondant à la guerre “froide”. Une sorte de guerre dissimulée.
  • Une deuxième correspondant à la première partie de la guerre “chaude”, allant de 2020 à 2025.
  • Une troisième période ira de 2025 à 2027 marquant la deuxième partie de la guerre “chaude”.

II. La datation de la guerre selon les prophétes bibliques.

Parmis les prophètes bibliques, il faut distinguer le prophète Daniel dans l’Ancien Testament (B) de l’Apocalypse de Saint-Jean dans le Nouveau Testament (A).

A : La datation dans l’Apocalypse.

Au niveau de la datation, l’Apocalypse distingue quatre périodes de trois ans et demi, pour un total de quatorze ans (1) qui se structure selon un schéma très précis (2).

1. Les quatre périodes dans l’Apocalypse.

Nous avons l’occupation de la ville sainte (a), les deux témoins qui libère la Terre Sainte (b), la période du dragon et de la femme (c) et la période de la bête de la mer (d), je présente les quatre périodes dans leurs ordres de présentation dans l’Apocalypse. Cela ne correspond sans doute pas à leurs ordres réels lors de la fin des temps.

a. La période de l’occupation de la ville sainte (42 mois).

L’Apocalypse de Saint-Jean parle de l’occupation de Jérusalem par les Nations.

Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors et ne le mesure pas, car il a été abandonné aux Nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois.” (Apocalypse, XI : 2).

Avant l’arrivée des deux témoins, Jérusalem sera livré à l’occupation des Nations durant quarante-deux mois.

b. La période des deux témoins (1 260 jours).

L’autre moment important de l’œuvre de Jean de Patmos concerne les deux témoins.

Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.” (Apocalypse, XI : 2).

Après l’occupation de la ville par les Nations, les deux témoins de Dieu prophétiseront pour une période de mille deux cent soixante jours. Les deux témoins, ce sont le Grand Monarque et le Grand Pape qui libéreront la Terre Sainte du règne des Nations. Il y a d’abord occupation de la Terre Sainte, puis libération. Les deux périodes se suivent chronologique.

c. La période du dragon et la femme (1 260 jours).

Saint-Jean décrit un affrontement entre un dragon et une Dame.

Or, elle donna le jour à un enfant mâle, qui doit gouverner toutes les nations avec un sceptre de fer ; et son enfant fût enlevé auprès de Dieu et auprès de son trône, et la femme s’enfuit au désert, où Dieu lui avait préparé une retraite, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.(Apocalypse, XII : 5-6).

La femme donna naissance à un enfant mâle. Après sa naissance, elle s’évada dans un désert, pour y être protégé et nourrie pendant mille deux cent soixante jours, soit trois ans et demi.

Quand le dragon se vit précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait mis au monde l’enfant mâle. Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme pour s’envoler au désert, en sa retraite, où elle est nourrie un temps, des temps et la moitié d’un temps, hors de la présence du serpent.” (Apocalypse, XII : 13-14).

Le dragon pourchasse la femme à travers le monde. On lui donna les ailes de l’aigle pour s’envoler vers le désert, durant “un temps, des temps et la moitié d’un temps“. C’est trois ans et demi sous une autre forme.

Ces deux passages décrivent un seul et même événement. On y retrouve une durée identique. Nous la compterons comme une seule référence.

L’enfant mâle qui doit gouverner les Nations avec son sceptre, c’est le futur Grand Monarque dont nous avons vu qu’il libérera la Terre Sainte avec le Grand Pape. Durant cette période, il sera incapable d’entreprendre aucune action politique. Il sera persécuté et pourchassé avec sa mère par le diable. Il sera protégé et caché par Dieu dans l’attente de réaliser sa mission divine.

d. La période de la bête de la mer (42 mois).

La même durée est associée avec la bête de la mer.

Puis je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. (…) Et il lui fut donné une bouche proférant des paroles arrogantes et blasphématoires, et il lui fût donné pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, son tabernacle et ceux qui habitent dans le ciel. Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre ; et il lui fût donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation.” (Apocalypse, XIII : 1 ; 5-7).

Le passage est très important. Il explique que la bête de la mer persécutera les chrétiens pour quarante-deux mois.

La persécution du Grand Monarque enfant et sa mère ainsi que le règne de la bête de la mer semblent être les deux premières périodes chronologiques. Viendra ensuite le règne des Nations sur la Terre Sainte puis l’avènement du Grand Monarque et du Grand Pape.

  • Le Grand Monarque et sa mère dans le désert.
  • Bête de la mer.
  • Jérusalem occupé par les Nations.
  • Les deux témoins.


2. La structuration des quatre périodes.

En observant ses quatre périodes, deux choses sautent aux yeux.

C’est toujours la même durée qui est répétée à quatre reprises. Quatre fois trois ans et demi. Deux fois sept. Quatorze ans.

Les agissements des puissances maléfiques sont toujours exprimés en mois (quarante-deux), alors que ceux des forces du bien le sont en jours (mille deux cent soixante). Je n’ai pas d’explication sur ce choix de l’auteur.

Rien de mieux qu’un tableau synthétique pour comprendre.

Nous avons quatorze ans de martyrs pour les chrétiens selon Nostradamus.

Nostradamus structure de deux manières cette période.

Dans un premier temps, il distingue une période de onze ans et une période de trois ans.

Nostradamus divise également les quatorze ans de guerre en deux septennats.

Si nous croisons les deux chronologie de Nostradamus nous obtenons trois périodes de trois ans et demi.

Voici un tableau synthétique tenant compte de l’Apocalypse et de Nostradamus.

B. La datation chez Daniel.

Dans le songe des soixante-dix semaines de Daniel, la dernière semaine est divisée en deux périodes égales.

Il conclura une alliance ferme avec un grand nombre pendant une semaine ; et, au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’oblation, et sur l’aile des abominations viendra un dévastateur, et cela, jusqu’à ce que la destruction et ce qui a été décrété se répandent sur le dévasté” (Daniel, IX : 27).

Une semaine de Daniel faisant sept ans, la moitié durera trois ans et demi.

Dans le chapitre XII, Daniel nous donne une durée permettant de trouver le début de la dernière semaine.

Depuis le temps où sera interrompu le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours. Heureux celui qui attendra et arrivera jusqu’à mille trois cent trente-cinq jours !” (Daniel, XII :11-12).

Deux durées :

  • 1290 jours.
  • 1335 jours.

Chaque jour correspond à une année.

Cela fait un total de 2 625 ans.

Cherchons le point de départ. C’est l’interruption du sacrifice perpétuel, lors de l’invasion de la terre sainte par Babylone. Comme nous l’avions vu dans le livre “le prophète Daniel et la fin des temps“, cela correspondait à 606 avant Jésus-Christ.

Si nous prenons cette année comme début, le commencement de la guerre aura lieu en 2020 (2625 – 606 + 1 = 2020).

III. La datation de la guerre par l’astrologie mondiale.

Nous devons distinguer entre les deux périodes de sept ans de guerre de l’Antéchrist, le premier septennat de 2013 à 2020 correspond à une période d’opposition entre planètes (A) et le deuxième septennat de 2020 à 2027 s’applique à une période de conjonction entre astres célèstes (B).

A. La période des oppositions planétaires (2013-2020).

La première période de sept ans correspond à un cycle d’opposition planétaire impliquant Jupiter. La période connaîtra une opposition entre Jupiter et Pluton (1), une opposition entre Jupiter et Neptune (2) et enfin entre Jupiter et Uranus (3).

1. Les oppositions de Jupiter et de Pluton (2013-2014).

Le début de la guerre commencera en 2013 avec une opposition entre Jupiter et Pluton.

Nous avons trois oppositions :

  • Le 7 août 2013.
  • Le 31 janvier 2013.
  • Le 20 avril 2014.

L’opposition entre Jupiter et Pluton semble devoir concerner la Révolution ukrainienne et surtout la guerre civile qui à commencé immédiatement après la prise du pouvoir par les forces néo-nazis de l’OTAN.

J’ai écrit plusieurs articles sur le sujet au moment où ces événements se déroulait. C’est d’ailleurs la date de naissance du site” astrologie-mondiale.com“. À l’époque, je savais que nous entrions dans une guerre qui commencerait en 2013, durerait quatorze ans et donc s’achèverait en 2027. Mes livres et mes articles l’attestent. j’ai créé ce site pour être le témoin et annoncer ce qui allait arriver et dont je connaissais les grandes dates et le plan général, sans être jamais certain que cela irait dans le sens qu’annonçait. Il y a toujours une part de doute et d’incertitude. Rester modeste et toujours douter, c’est ma devise.

2. L’opposition de Jupiter et de Neptune (2015).

Nous avons une seule opposition entre Jupiter et Neptune :

  • Le 17 septembre 2015.

Cette opposition semble liée au développement de l’état islamique. Elle eut lieu quelques semaines avant l’attentat du Bataclan. Les terroristes de Daesh, c’est la branche armée de l’Islam politique qui cherche à conquérir l’Occident, alors la branche politique est composé de tous les musulmans qui ont accès aux médias pour accuser les blancs catholiques de racisme et d’islamophobie, pour faire la promotion de leur religion dans les médias, devant la justice ou après des institutions politiques et administratives. Il serait trop long de donner la liste des membres de la branche politique de l’islam politique en France.

3. Les oppositions de Jupiter et d’Uranus (2016-2017).

Il y eut trois oppositions entre Jupiter et Uranus :

  • Le 26 décembre 2016.
  • Le 3 mars 2017.
  • Le 28 septembre 2017.

Ces configurations astrologiques correspondent à la prise du pouvoir par Emmanuel Macron en 2017. C’est un tournant important de cette guerren, car Emmanuel Macron serait le Troisième Antéchrist, comme je l’ai démontré ailleurs.

B. La période des conjonctions planétaires (2020-2027).

La période de 2020 à 2027 connaîtra une série assez exceptionnelle de conjonction planétaire. En 2020, aura lieu, la triple conjonction astrale Jupiter-Saturne-Pluton (Section 1). Ensuite, il y aura la rencontre entre Jupiter et Neptune (Section 2), entre Jupiter et Uranus en 2024 (Section 3) et celle de Saturne et Neptune en 2026 (Section 4).

1. La triple conjonction Jupiter-Saturne-Pluton (2020).

2020 sera marqué par une triple rencontre très importante : entre Jupiter, Saturne et Pluton :

Nous avons eu, une conjonction entre Saturne et Pluton :

  • Le 12 janvier 2020.

Nous avons eu ensuite une triple conjonction entre Jupiter et Pluton :

  • Le 5 avril 2020.
  • Le 30 juin 2020.
  • Le 12 novembre 2020.

Enfin, l’année, c’est terminé par une conjonction entre Jupiter et Saturne :

  • Le 21 décembre 2020.

2020, c’est l’année du début de guerre ouverte de la Guerre de l’Antéchrist. C’est la crise sanitaire du corona-virus et ses confinements. C’est Emmanuel Macron qui déclare “nous sommes en guerre” comme pour marquer le début de sa guerre, le passage de la guerre caché à la guerre ouverte.

A l’époque, j’ai écrit une série d’articles pour faire le bilan astrologique de l’année 2020.

La conjonction Jupiter-Saturne influença l’élection américaine et le coup d’Etat de Joe Biden. C’est une étape importante de la Troisième Guerre mondiale, car le changement de pouvoir aux Etats-Unis et de future guerre qui éclateront en Ukraine et en Russie.

2. La conjonction entre Jupiter et Neptune (2022).

Nous avons eu, une conjonction entre Jupiter et Neptune :

  • Le 12 avril 2022.

L’année fut, comme 2020, un tournant décisif de la Troisième Guerre mondiale. Je dois également le reconnaître, je me suis parfois trompé, émettant des hypothèses qui ne se sont pas confirmées. C’est toujours de langer de l’astrologie.

La conjonction marqua la réélection d’Emmanuel Macron pour cinq ans. Il n’y a pas eu de trouble révolutionnaire ou d’arriver au pouvoir du Grand Monarque.

En revanche, il y eut le déclenchement d’une terrible guerre en Ukraine, entre la Russie et les roupes de l’OTAN. Une guerre sans doute décisive, comme le fut celle déclenché en 1941 et qui déboucha sur la défaite des puissances de l’Axe.

3. La conjonction entre Jupiter et Uranus (2024).

Le 21 avril 2024 aura lieu une terrible conjonction entre Jupiter et Uranus. Elle est terrible, car elle sera accompagnée de deux autres phénomènes astrologiques de grandes importances.

Le 21 janvier 2024 (date symbolique anniversaire de la mort de Louis XVI) aura lieu le retour de Pluton en Verseau. Pluton restera dans ce signe jusqu’au 3 septembre 2024, puis reviendra de nouveau le 19 novembre 2024 pour y rester une vingtaine d’année, jusqu’en 2043. Lors de son dernier séjour en Verseau (1777-1797), Pluton avait déclenché la Révolution américaine et la Révolution française. Lors de l’entrée de Pluton en Verseau, le 21 janvier 2024, Pluton sera combuste, un événement très rare et inquiétant. Cela signifie que Pluton est en conjonction exacte avec le Soleil. Le Soleil brûle donc Pluton, il provoque une combustion astrologique rendant inopérantes les qualités de l’astre.

Mais ce n’est pas tout. La comète Pons-Brooks surnommée la comète du diable arrive près de la terre. Elle porte ce surnom, car elle porte une paire de corne formée par des jets de glace et de gaz.

La première fois où j’ai lu l’information, je me suis pincé pour voir si je ne rêvais pas.

Voici la capture d’écran de l’article Wikipédia de la comète.

capture écran article wikipédia 12p Pons/Brooks.

Plus extraordinaire encore, elle sera en périhélie le 21 avril 2024… oui, oui le 21 avril… le jour de la conjonction exacte entre Jupiter et Uranus. Les comètes sont souvent annonciatrices de mauvaise nouvelle pour le pouvoir (comme les éclipses).

capture d’écran article wikipédia 12p Pons/Brooks.

Que ce passera-t-il le 21 avril 2024 ?

4. La conjonction entre Saturne et Neptune (2026).

Enfin, le 20 février 2026 se déroulera une conjonction entre Saturne et Neptune. Nous sommes encore loin de l’événement, nous auront le temps d’en parler.


2 réflexions sur “Chronologie de la Troisième Guerre mondiale (2013-2027).

  • Dumas PJ

    Il y a effectivement besoin de séparer les variables dans cette analyse du contexte de guerre dans lequel nous vivons, avec une attention toute particulière sur l’actualité du conflit ukrainien.

    Il est d’abord utile de signaler un ouvrage récent, sur la chute de l’Occident, d’un auteur décrit comme visionnaire mais aussi pro-russe.

    Parmi ses angles de lecture, je note l’importance accordée à la famille, importance jugée évanescente chez le occidentaux et plus stable chez les anti-occidentaux. Cette vision est un peu manichéenne.

    Plus significatifs sont les signaux faibles donnés par des responsables de services de renseignement danois et norvégiens puis cette semaine par Elon Musk sur l’issue de la guerre en Ukraine.

    Plus instructifs ensuite sont les précédents historiques que constituent sur le terrain la bataille de Poltava en juillet 1709, la bataille de la Bérézina en novembre 1812 et la bataille de Stalingrad lors de l’hiver 1942-1943. Le remplacement récent du commandant des forces ukrainiennes rappelle la nomination de Friedrich Paulus à la fin de la bataille de Stalingrad.

    Il s’agit là d’alertes et ces signaux faibles conduisent à la question : ne serait-ce pas dès maintenant pour la France “la guerre de trop”, comme le fut pour Louis XVI la guerre d’indépendance des Etats-Unis ?

    Le point de vue de Tolstoï sur la complexité de la causalité historique doit être ici contrebalancé par celui plus manichéen de Joseph de Maistre sur le sort des batailles.

    La guerre est devenue mondiale en 2020 avec la guerre biologique COVID. Elle se poursuit sous d’autres formes, “mit anderen mitteln” pourrait rappeler Clausewitz. N’ayant pas de scénarios alternatifs crédibles à exposer, je laisse chacun imaginer les siens.

    Répondre
  • thot

    que peux t’on encore espérer dans ce monde ?l’espérance n’est elle pas encore un chaîne implantée dans notre subconscient par des “forces” qui dépassent l’entendement humain pour continuer à nous exploiter en “aspirant les énergie spirituelle qui proviendraient des émotions des différentes souffrances que l’être humain subit et s’impose à lui même et à ses prochains ?!
    connaissez vous l’oeuvre d’anton parks ?
    ad am en sumérien désigne un animal et le nom commun paradis dérive du mot paradeisos qui signifie un enclos pour animaux ??
    je suis en train de lâcher !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.