Le sacre du Grand Monarque à Reims et à Aix-la-Chapelle 3 (IV-86).

Cet article est la troisième et dernière partie de l’étude du quatrain IV-86 sur le sacre du Grand Monarque à Reims et Aix-la-Chapelle. Il aborde le sacre de celui-ci comme empereur d’Occident.

IV-86 :

L’an que Saturne en eau sera conjoint,

Avecques Sol, le Roy fort et puissant,

A Reims et Aix sera receu et oingt,

Après conquestes meutrira innocent.

Le sacre d’Aix-la-Chapelle.

Le sacre d’Aix-la-Chapelle concerne l’empereur romain d’occident.

Avec Auguste, la République romaine est renversée et remplacée par un Empire dirigé par un Empereur. Avec Constantin, l’Empire romain se divise en deux, entre Occident et Orient. L’Empereur d’occident à Rome et l’Empereur d’orient à Constantinople.

Le sacre des Empereurs romains d’occident eut lieu à Aix-la-Chapelle puis à Rome. C’est la distinction entre le rituel allemand et le rituel romain. Nostradamus parle d’Aix-la-Chapelle, il s’intéresse au rituel allemand du sacre de l’Empereur. Mais il faut savoir que l’empereur était sacré deux fois, une fois à Aix-la-Chapelle par l’archevêque de Cologne et une fois à Rome par le Pape.

Parlons d’abord du lieu du sacre, dans la chapelle Palpatine, elle-même intégré dans la cathédrale de la ville. C’est cette chapelle qui donnera une partie de son nom à la ville. Dans le nom Aix-la-Chapelle, la chapelle dont il est question est celle de Palpatine.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 800px-Aachener_Dom_Pfalzkapelle_vom_M%C3%BCnsterplatz_2014.jpg.
Chapelle Palpatine, vue de l’extérieure.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 800px-Aix_dom_int_vue_cote.jpg.
Chapelle Palpatine, vue de l’intérieure.

Dans la tradition sataniste d’inversion des valeurs, la série de film “Star Wars” donne le nom de Palpatine au chef du côté obscure de la force. Il devient Empereur, à force d’intrigue et de coup bas. Il est le maître de Dark Vador. Disney dans la plus pure tradition maçonnique (Walt Disney était un franc-maçon de 33e degré) et luciférienne a tout fait pour induire chez les gens, dès l’enfance, un réflexe pavlovien négatif sur le nom de Palpatine. Une préparation de longue haleine contre le futur Grand Monarque. On retrouve le même phénomène avec le Papillon Monarch (MK Monarch : programme de manipulation mentale de la CIA) ou le corona-virus (le virus de la couronne). On le voit l’ennemi se prépare de longue date.

Trente empereurs ont été couronnés dans la chapelle Palpatine, jusqu’en 1531 :

  • Otton Ier : 936.
  • Otton II : 961.
  • Otton III : 983.
  • Henri II : 1002.
  • Henri III : 1028.
  • Henri IV : 1054.
  • Henri V : 1099.
  • Lothaire II : 1125.
  • Conrad III : 1138.
  • Frédéric Ier : 1152.
  • Henri VI : 1169.
  • Otton IV : 1198.
  • Philippe Ier : 1205.
  • Frédéric II : 1215.
  • Guillaume Ier : 1248.
  • Richard Ier : 1257.
  • Rodolphe Ier : 1273.
  • Adolphe Ier : 1292.
  • Albert Ier : 1298.
  • Henri VII : 1309.
  • Louis IV : 1314.
  • Charles IV : 1349.
  • Wenceslas Ier : 1376.
  • Robert Ier : 1407. (Il ne prit que la couronne, sans être oint. Il avait été sacré à Cologne, en 1401).
  • Sigismond Ier : 1414.
  • Albert II : 1438.
  • Frédéric III : 1442 (Le dernier des empereurs couronnés à Rome).
  • Maximilien Ier : 1486.
  • Charles Quint : 1520.
  • Ferdinand Ier : 1531.

Avant 936, l’empereur d’occident était élu et couronné à Rome en présence du Pape.

A partir de 936, l’élection et le couronnement de l’empereur se faisaient à Aix-la-Chapelle dans la chapelle, sur la tombe de Charlemagne. L’empereur se rendait ensuite à Rome pour être couronné par le pape. Il y avait un double couronnement.

La bulle d’or de 1356 signé par Charles IV prévoyait l’élection de l’Empereur à Francfort, puis son couronnement à Aix-la-Chapelle. Le protestantisme ayant fait son apparition en Allemagne, l’empereur ne peut plus se faire couronner à Rome par le Pape.

A partir de 1562, l’élection et le couronnement se font tous à Francfort dans la cathédrale de la ville.

Le Grand Monarque renouerait donc avec la tradition du sacre de l’Empereur à Aix-la-Chapelle entre 936 et 1562, c’est-à-dire à l’époque où l’empereur était catholique. Dans le secret de la Salette transmis par Maximin , il est dit qu’une grande contrée du Nord de l’Europe, protestante, se convertira au catholicisme. Est-ce à dire que l’Allemagne renoncera son erreur protestante pour revenir vers le pape. Un mouvement qui pourra permettre le retour d’un empereur sacré à Aix-la-Chapelle, puis à Rome. Mais il est vrai que le quatrain IV-86, ne parle pas de Rome. C’est avec l’aide de ce grand pays du Nord que le monde se convertira, toujours selon la lettre de Maximin.

Cette fois, dans la lettre de Mélanie Calvat, il est dit également qu’un grand roi montera sur le trône et régnera quelques années. On peut penser, en combinant La Salette et Nostradamus, qu’un roi sera sacré roi de France à Reims. Que l’Allemagne se convertira au catholicisme, qu’elle élira un empereur qui sera sacré a Aix-la-Chapelle.

A l’intérieur de la chapelle Palpatine, se trouve le trône dit de Charlemagne. Il fut construit en 790 à partir du marbre récupéré dans l’Eglise du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Une autre légende prétend que le trône fut construit a partir du reste des pierres du palais de Ponce Pilate. Pour être plus exacte, il s’agit des marches que Jésus a franchi en étend fouetté par les centurions romains.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1024px-Aachener_Dom_BW_2016-07-09_13-53-18.jpg.

Le trône est toujours-là dans la chapelle Palpatine. Il est vide et parfaitement entretenu, comme si les lieux et le personnels attendaient son nouvel occupant, le Grand Monarque. L’image est assez saisissante, surtout lorsqu’on pense au quatrain IV-86.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 800px-Aachener_Dom_BW_2016-07-09_13-49-15.jpg.
Chapelle Palpatine, trône de Charlemagne.

La cérémonie d’Aix-la-Chapelle est présidée par l’archevêque de Cologne, assisté des deux autres électeurs ecclésiastiques, l’archevêque de Trêves et l’archevêque de Mayence.

Les électeurs de l’Empereur sont sept. Ils ont été mis en place avec la bulle d’or de 1536. Avant cette date, les électeurs étaient flottants et se contentaient de désigner de père en fils les empereurs selon le principe de succession dynastique.

L’archevêque de Cologne pose six questions à l’empereur élu :

1. Va-t-il défendre la sainte foi ?

2. Défendra-t-il la sainte église ?

3. Défendra-t-il le royaume ?

4. Maintiendra-t-il les lois de l’Empire ?

5. Maintiendra-t-il la justice ?

6. Présentera-t-il la soumission due au Pape ?

À chacun d’entre eux, il répond : « Je le ferai. », en posant deux doigt sur l’autel.

On demande ensuite aux électeurs de confirmer son élection. Ils répondent trois fois « Que cela soit fait ».

L’archevêque de Cologne va ensuite oindre l’empereur avec de l’huile, sur la tête, la poitrine, les épaules, les paumes des mains.

L’empereur reçoit les regalia.

« Illustration de l’ornement impérial et d’autres joyaux », graphique du ruban adhésif n° 16 de la bibliothèque princière Waldeckschen Hofbibliothek arolsen.

On commence par lui remettre les robes et habits impériaux : l’aube impériale, le dalmatique, le manteau du couronnement, les gants et les chaussures impériales.

Weltliche Schatzkammer Wien (164).JPG
Aube impériale.
Weltliche Schatzkammer Wien (166).JPG
Dalmatique à l’aigle.
Weltliche Schatzkammer Wienc.jpg
Manteau du couronnement.
Handschuh Palermo.jpg
Gants impériales.
Schuhe Reichskleinodien Wien Schatzkammer.jpg
chaussures impériales.

On lui donne l’épée, le sceptre, et l’orbe.

Reichsschwert mit Scheide.jpg
Epée impériale.
Reichsinsignien-hist-m-ffm001.jpg
Sceptre, orbe et couronne impériales.
Orbe impériale.

Il reçoit l’anneau des rois allemands.

Enfin, la couronne est fixée sur sa tête par les trois archevêques.

couronne impériale.

Ce quatrain et le sacre d’Aix-la-Chapelle, rejoint la légende du retour de Frédéric II, roi de Sicile et empereur d’occident, sacré dans la chapelle Palpatine. Dans l’inconscient collectif, il est “l’empereur endormi”, dans les profondeurs d’une grotte à l’intérieur de l’Etna. Endormi d’un sommeil magique en attendant d’être réveillé à la fin des temps pour remonter sur le trône. La même légende existe au sujet de Frédéric Ier dit Barberousse, le grand-père de Frédéric II. Ce qui est troublant, c’est que plusieurs quatrains de Nostradamus parle d’un homme surnommé “Barberousse”. Nostradamus parle d’Aenobarbe ou Aenobarb, c’est-à-dire, la barbe d’airain. Il s’agit ici de question qui n’ont jamais été traité par le passé, dans le travail des interprètes de Nostradamus… Enfin à ma connaissance.

Voici les textes en question.

V-45 :

Le grand Empire sera tost désolé,

Et translaté pres d’arduenne silve,

Les deux bastards par l’aisné décollé,

Et regnera Ænobarb nez de milve.

V-59 :

Au chef Anglois à Nismes trop sejour,

Devers l’Espaigne au secours Ænobarbe :

Plusieurs mourront par Mars ouvert ce jour,

Quand en Artois faillir estoille en barbe.

Je n’en dirait pas plus pour l’instant sur le sujet. Mes recherches sont en cours.