Macron et le coup d’état du 12 juillet 2021.

Macron et le coup d’état du 12 juillet 2021.

Le discours du 12 juillet 2021 prononcé à 20 heures par le “président” de la République marquera sans aucun doute un tournant dans l’histoire de France déjà très longue.

Déjà, et à titre préalable, une chose ma frappé dès les premières secondes du discours. Son visage et son regard de cinglé. Un psychopathe, siège-t-il à l’Elysée ? On pourrait légitimement se poser la question. D’autant que ce n’est pas la première fois que nous voyons ce visage de malade mentale chez lui. Une fois lors d’un défilé militaire sur les champs Elysée, une autre lors d’un interview à la télé belge où il disait croire en des forces supérieures (lesquelles ?). Ce sera le travail des historiens du futur d’analyser cela.

Emmanuel Macron est-il un pervers ? - LOCTOPUSVOITOU

Une autre réflexion spontanée m’est venu à l’esprit. Pourquoi le discours n’eut-il pas lieu à l’Elysée ? Au grand palais ? Tien donc… dès les premières images, j’ai compris le motif. On aperçoit la Tour Eiffel en arrière plan. Cela ne vous rappelle rien ?

https://www.lyonpeople.com/wp-content/uploads/2021/07/Macron-12-juillet-2021.jpg
https://file1.closermag.fr/var/closermag/storage/images/1/3/4/3/7/13437716/emmanuel-macron.jpeg?alias=original

Emmanuel Macron aime les monuments parisiens de forme pyramidale. On se demande bien pourquoi… quel message subliminal veut-il nous faire passer…

Macron au Louvre le 7 mai 2017 : quand une photo entre dans l'histoire

Le discours en lui-même fut d’une violence politique inouï. Du jamais-vu. Même le maréchal Pétain n’avait pas osé allé aussi loin dans ses allocutions radiodiffusées. Ce 12 juillet 2021, nous sommes entrées dans un autre monde, dans une nouvelle dimension politique. Il y aura le monde d’avant et celui d’après.

Le pass sanitaire obligatoire pour prendre le train, le bus ou aller au centre commercial faire ses courses, c’est en quelques sortes le retour de l’étoile jaune pour une population récalcitrante à la dictature. Oui, j’ose la comparaison avec l’étoile jaune que cela n’en déplaise à tous les collabos du macronisme.

Un document issu du mémorial de la Shoah montre que les porteurs de l’étoile jaune durant la Deuxième Guerre mondiale se voyaient interdire l’accès aux mêmes lieux que les opposants à la dictature sanitaire.

Je vais même aller plus loin, en expliquant un fait historique “volontairement” oublié par nos médias. Toutes les mesures contre les Juifs ont été prises pour lutter contre la diffusion du typhus. On accusa les Juifs d’Europe de l’Est de diffuser le typhus dans la population allemande. Hier le typhus, aujourd’hui le coronavirus. Rien a changé. Emmanuel Macron comme ses soutiens politico-médiatiques ont repris les mêmes méthodes que celle du IIIe Reich. L’idéologie est la même l’ultra-libéralisme. La Chine n’est plus un pays communiste depuis l’ère Deng Xiao Ping. Le dirigeant chinois convertira son pays à l’idéologie libérale de Milton Friedman. Conversion qui est totalement accomplie de nos jours. le régime qui existe en Chine et qui tente de s’accomplir en Occident est appelé “corporatiste” (de corporate en anglais, c’est-à-dire entreprise), en français, on parle de synarchie. C’est la même chose, c’est le règne des grands groupes industriels sur l’ensemble de la société. C’est le régime politique qui fut instauré en Allemagne et en Italie durant la Deuxième Guerre mondiale.

Voici un texte issu du mémorial d’Auschwitz qui montre que le délire hygiéniste fut utilisé par Adolf Hitler contre les juifs :

En 1933, la maladie a pratiquement disparu d’Allemagne. Le pays est à la pointe de la science, de la santé et de l’hygiène, des éléments que les nazis utilisent abondamment dans leur propagande. Pourtant ce sont eux qui vont changer la donne et créer à travers leur réseau de camps de concentration et de ghettos les conditions de graves épidémies. Quand les troupes allemandes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est avec l’appréhension d’entrer sur des terres biologiquement infectées, peuplées de Slaves et de Juifs, porteurs ou vecteurs de maladies. Encore présent dans certains pays de l’Est (Pologne, Roumanie, URSS) avant le conflit, le typhus devient dans la doxa nationale socialiste une maladie juive. L’obsession hygiéniste des nazis se radicalise au fur et à mesure que dure l’Occupation. Le marquage et la ghettoïsation des Juifs s’inscrivent directement dans l’imaginaire médical national-socialiste. Séparer les Juifs du reste de la population relève de la politique raciale, mais également de la santé publique. La création des ghettos à travers le pays sera d’ailleurs présentée par les nazis bien plus comme une mesure médicale et sanitaire que raciale. Les Allemands, sains et supérieurs, sont en danger sur ces terres à conquérir et à coloniser. « La vermine juive » est un obstacle à l’expansion de l’Allemagne à l’Est. Lorsqu’ils filment ou décrivent les ghettos, c’est pour les présenter comme des foyers d’épidémie, ce qui va effectivement devenir une réalité. Mais le cynisme sans limites de la propagande nazie inversera les causes et les conséquences et attribuera les effroyables conditions d’hygiène dans les ghettos au mode de vie des Juifs.

La peur de la contamination est récurrente chez l’occupant. Elle l’amène à prendre des mesures de plus en plus implacables dans la gestion des ghettos, comme la construction de murs ou l’autorisation de tirer à vue sur ceux qui tenteraient d’en sortir. Refusant de les approvisionner en suffisance, il laisse leur population mourir de faim et de la
maladie. Voici les propos du Dr Jost Walbaum, Oberführer de la SA et chef du département de la santé dans le Gouvernement général, qui s’adresse à la centaine de médecins de l’armée et de la SS, qu’il réunit en octobre 1941, pour notamment faire le point sur les mesures à prendre et les risques sanitaires liés aux ghettos : Nous n’avons qu’une seule et unique mission :

“veiller à ce que le peuple allemand ne soit pas contaminé et mis en danger par ces parasites. À cette fin, tous les moyens sont bons.”

Les troupes allemandes sont matraquées en permanence de messages et de films de propagande qui les mettent en garde contre les dangers de contamination. Au cœur de ces discours, le typhus occupe une place centrale. C’est un danger invisible dont il faut se protéger, à l’image des Juifs qui en sont le vecteur. L’argumentaire sanitaire et médical diffusé massivement rendra peu à peu les pratiques les plus extrêmes acceptables,
jusqu’au meurtre de masse.
” (Épidémies de typhus dans le IIIe Reich : entre hygiénisme assassin et résistance, Yannik van Praag, Mémoire d’Auschwitz ASBL, Mars 2020).

Une seule différence, le typhus était une véritable maladie qui tuait réellement les gens, alors que le coronavirus ne tue “presque ” personne.

Vous êtes sur un site internet dont le thème principal est l’astrologie mondiale. Donc je n’ai pas pu m’empêcher de dresser la carte du ciel du 12 juillet 2021 à 20 h 00 et de la comparer à celle de la naissance d’Emmanuel Macron.

Je préviens dès maintenant, et cela concerne l’ensemble de mes articles. Je n’émets que des hypothèses prudentes sur un avenir possible. Nos ennemis peuvent lire mes articles et en tenir compte. Il y a toujours eux des astrologues autour du pouvoir politique pour lui permettre de bien choisir le moment le meilleur moment pour prendre une décision ou de se préparer au pire. Le libre-arbitre existe toujours. Jai vu cette carte tourner sur le Twitter de certains astrologues, dès la fin du discours, ce qui montre bien que ce que je vais dire était connu de certains initiés. Il faut la diffuser auprès d’un large public.

Une carte du ciel très étonnante. Elle comporte plusieurs éléments de grande importance. Trois transits en opposition : un transit Jupiter-Saturne, un transit Saturne-Mars et un transit Uranus-Uranus.

Le Jupiter de 2021 s’oppose au Saturne de la naissance de Macron. C’est une impasse politique et une période de trouble politique en raison de l’appauvrissement de la population. Le peuple n’agit pas, il subit. Il doit obéir à des ordres maladroits. Il y a un risque de bouleversement politique.

Le Saturne de 2021 s’oppose au Mars de naissance du Président. La configuration est quasi-exact. C’est l’élément le plus surprenant. En effet, la crise du coronavirus avait commencé au moment d’une conjonction Saturne-Mars en mars 2020.

Les oppositions entre Mars et Saturne sont particulièrement destructrice et violente. Il y a un risque d’émeute avec l’intervention de la police voir de l’armée. Cela n’augure rien de bon pour l’avenir du régime. D’autant que la troisième opposition concerne Uranus, planète traditionnellement lié à la révolution.

Lors du défilé militaire du 14 juillet, plusieurs chevaux sont tombés devant la tribune présidentielle, sorte de mauvais présage sur l’avenir politique d’Emmanuel Macron.

https://static.jeanmarcmorandini.com/sites/jeanmarcmorandini.com/files/chute_14_juillet_f_0.jpg

Il est difficile de dire à quel moment la dictature macronienne tombera, si celle-ci doit tomber. La Cinquième République ou ce qu’il en reste devra traverser des moment très difficiles entre octobre 2021 et avril 2022.

Il faudra en particulier porter une grande attention à la conjonction Jupiter-Neptune du 12 avril 2022. En effet, elle est intimement liée à la république en France. Car en effet, la date fondatrice de la République française, le 22 septembre 1792 à 9 h 18 eut lieu durant une autre conjonction entre Jupiter et Neptune. Conjonction en opposition avec Saturne.

Carte du ciel, fondation de la République français, 22 septembre 1792, 9 h 18, Paris (FRANCE).

Le transit de la carte de naissance de la République au moment de la conjonction Jupiter-Neptune est très intéressant. La rencontre entre Mars et Saturne de 2022 se trouve aligné sur l’opposition Uranus-Pluton de la naissance de la République française (autre aspect majeur lié à la république).

Les cycles Uranus-Pluton marquent des évènements révolutionnaires dans le monde des idées politiques et religieuses. Ce qui fut le cas lors de la chute de la monarchie de droit divin en 1792. La dernière conjonction Uranus-Pluton eut lieu entre 1965 et 1966 durant le concile de Vatican II. Une autre eut lieu lors de l’édit de Nantes.

C’est justement sur cette opposition-là que la terrible conjonction Saturne-Mars (rencontre des deux maléfiques) choisi de se faire. Cela n’augure rien de bon pour avril 2022. L’événement aura lieu dans plusieurs mois et d’ici là beaucoup de chose peuvent se produire. Nous en reparlerons dans quelques mois. Il ne faut pas trop en dire à l’ennemi pour ne pas favoriser ses mauvais desseins. Même là, j’ai l’impression d’en avoir trop dit.

Transit sur la carte du ciel de la république de 1792, le 12 avril 2022.

En conclusion voici un ancien article de 2016, un de mes tout premier sur ce site, où je parlait du destin tragique des républiques en France qui se termine toujours par une dictature militaire. Je vais sans doute devoir écrire une deuxième partie pour la période 2020-2022 qui confirme pleinement mes analyses.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.