Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (8)

12 février 2022.

Meeting d’Eric Zemmour à Saulieu dans le Morvan, en Bourgogne. Je suis né en Bourgogne et ma famille est originaire du Morvan. Je connais bien Saulieu, j’y suis souvent passé en voiture pour me rendre chez mon grand-père à Arnay-le-Duc. Beau discours sur ce que la Bourgogne à apporter à la France. Sans la Bourgogne, la France ne serait pas tout à fait la France, dit-il. On pourrait le dire d’autre territoire, c’est évident. Zemmour parle de Bossuet, Vauban, Lamartine… Certes… Mais il oublie de citer les figures catholiques bourguignonnes, et pas des moindre. Que dire de Sainte-Clothilde, de Saint-Bernard ou du Chanoine Kir. A quelques kilomètres de Saulieu vivait Henri Vincenot, le génial Henri Vincenot avec son accent typique du Morvan, que la France entière a pu entendre dans les émissions de Bernard Pivot. Un écrivain de génie qui a tellement bien décrit la Bourgogne des cathédrales et des monastères.

J’ai écouté son discours en entier sur youtube.

Une scène m’a frappé. A un moment du discours, Eric Zemmour dit qu’il veut protéger la France des villages et de la campagne. Soudain, un homme se lève et hurle “la France, c’est nous“.

——————————

Le convoi de la liberté arrive à Paris. Le convoi de la liberté tente de reprendre à son compte le mouvement initié au Canada contre Justin Trudeau (juste un trou d’eau). 50 000 camions bloquent Ottawa, la capitale fédérale.

Au Canada, les camions ont réussi à bloquer la ville. En France, une terrible répression va s’abattre sur eux Préfet Lallemand (et sa tête de nazi) oblige. En même temps, comment dire, les participants du convoi sont terriblement naïfs. Trois an après les gilets jaunes, ils n’ont pas compris la leçon. Face à une dictature, il faut une lutte violente, très violente. Les premiers gilets jaunes ont fait vaciller la république avec leurs barricades sur les champs Elysée. J’y étais, je peux en parler en connaissance de cause. Les manifs de bisounours n’obtiennent aucun résultat. Ceux qui vous poussent à cela sont des menteurs et des agents au service du pouvoir. Ils vous trahissent.

Reprendre ce que je disais sur la lutte entre Mencheviks et Bolchéviks, d’un côté le théâtre de boulevard et de l’autre Sun Tsu-Clausewitz. La République, elle, n’hésite pas a utiliser la violence contre ses adversaires. Il faut faire de même.

13 février 2022.

Le meeting de Valérie Pécresse au Zénith de Paris restera dans les annales de la vie politique française. Un grand moment de solitude politique. Comme jadis Benoît Hamon avec le Parti socialiste, Valérie Pécresse sera-t-elle la croque-mort des Républicains.

Valérie Pécresse est une catastrophe industrielle. La pire candidate de droite, elle coche toutes les mauvaises cases pour dégoûter les électeurs, surtout en pleine crise de régime. Restait-il un autre choix, un meilleur candidat ?

Non… c’est certain.

Le vide a été fait depuis au moins vingt ans. Avec cette république finissante, le principe du darwinisme inversé a été instauré comme règle absolue. Plus vous êtes intelligent et compétent et plus vous serez méprisé, critiqué et jeté sur le bas-côté de la route. Plus vous serez nul, inculte et fou, plus vous serrez promu et mis en avant par le système. Cette règle vaut pour l’ensemble de la vie politique ou médiatique. Le résultat est là, une classe politique et des journalistes au-dessous de tout. Après vingt ans de travail de sape pour détruite toute forme d’intelligence, on a le résultat que l’on mérite.

Normalement, pour survivre, un régime politique doit repérer les éléments les plus intelligents pour les faire monter et les intégrer. Cela permet d’éviter une contestation sérieuse, puisque les gens le plus à même de contester le système sont intégré a celui-ci, en y trouvant une place à leur hauteur.a chute prochaine de la république. En faisant l’inverse, la Cinquième République, organise son propre acte de décès, en alimentant des gens les plus intelligent, sa propre contestation.

Plusieurs très bon romans traitent de ce sujet. “La conjuration des imbéciles” de John Kennedy Tool, et surtout la trilogie de Marc Dugain : “l’emprise“, “quinquénat” et “l’ultime partie“. Chez Marc Dugain, il y a un remarquable travail d’exploration de la vie politique française qui montre bien les arcanes du pouvoir, invisible du grand public et la manière dont les acteurs politiques sont sélectionnés et d’autres son éliminé. Il a d’ailleurs fait le même travail sur la vie politique américaine et russe a travers plusieurs romans. Un auteur à lire absolument.

Dans le roman de John Kennedy Tool, celui place en exerge une phrase de Johnnatan Swift :

Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui.

Valérie Pécresse (comme d’ailleurs Anne Hidalgo) est la quintessence de ce darwinisme inversée. Lors de son meeting, elle a non seulement été mauvaise sur la forme, mais également sur le fond.

Elle récitait un texte qu’on avait écrit pour elle, sans lui donner vie, sans l’habiter. Elle ne parlait pas, elle hurlait. La plupart des femmes ont une voix aiguë. Lorsqu’une femme crie pour parler, cela donne l’impression d’être hystérique. Elle aurait dû parler calmement sans s’énerver, poser sa voix pour compenser ce défaut.

L’élément le plus énervant de tous ses défauts, c’est sa diction. On devine qu’elle a eu des cours de prise de parole en public et des “média training”. On a dû lui expliquer qu’elle devait bien articuler lors de ses prises de parole. Le problème avec les gens bête, c’est qu’il applique à la lettre ce qu’on leur dit, sans aucun discernement. Elle articule trop et cela se voit. C’est pour cela qu’on a l’impression d’être pris pour un imbécile lorsqu’elle parle. Quelqu’un, dans la vraie vie, qui vous parlerait en articulant à l’excès chaque mot, vous agacerait et vous énerverait. Un petit sentiment d’être pris de haut par une dingue.

C’est un meeting surjoué et c’est catastrophique.

Mais il n’y a pas que cela, il y aussi le fond. Les Français qui l’ont écouté ont dû se dire qu’elle se foutait de leur gueule… et à juste titre.

Elle commence son discours en hurlant “vous m’avez manqué” en levant les bras au ciel. Ha bon !!! Mais pourquoi dit-elle cela… Elle était partie, sans nous avertir. Étonnante phrase. Moment surréaliste. Nous ne sommes pas loin du “je vous aime” d’Emmanuel Macron en 2017. Le comble de la démagogie. On a vu le résultat avec Macron. Les preuves d’amour n’ont pas manqué : œils éborgnés, mains arrachées, assignation à résidence, pass sanitaire puis vaccinal et pour finir à la fin par nous dire qu’il nous emmerde… ça promet donc avec Valérie Pécresse.

Autre moment de franche rigolade lorsqu’elle explique que “depuis dix ans les présidents ont abîmé la France“. Ha bon… et pourquoi dix ans… et pas quinze ans. Macron (5 ans), Hollande (5 ans) et …. ha merde… Sarkozy (5 ans). C’est ballot d’oublier Nicolas Sarkozy. Pourquoi cette soudaine amnésie… qui a été ministre entre 2007 et 2012… Valoche bien sûr.

Pécresse veut faire de nouveaux des référendums, plein de référendum, sur l’immigration, sur l’environnement, sur l’immigration, sur tous les sujets. Madame enfile son gilet jaune, trois ans trop tard et propose même d’instaurer un vrai RIC. Elle fustige Macron qui n’a pas respecté le résultat du référendum sur l’aéroport de Notre Dame des Landes. Aïe… aïe… aïe… et 2005… le référendum sur la Constitution européenne. Elle était ministre à l’époque de son adoption par le Parlement, elle doit s’en rappeler.

Et puis enfin, la polémique sur l’utilisation du mot “grand remplacement”. Elle évoque l’expression en parlant de “ni grand remplacement, ni grand déclassement“. Puis se rendant compte de son erreur, elle va nier avoir utilisé l’expression. Il y a l’islamo-gauchisme, mais n’oublions pas l’islamo-droitisme. Avec Valérie Pécresse, l’invasion migratoire va continuer, vous pouvez en être certain.

Devant le fiasco du meeting du Zénith, Valérie Pécresse annonce qu’elle ne fera plus de grandes réunions publiques.

14 février 2022.

Lorsqu’un homme de droite ou pire d’extrême droite ose critiquer un “Juif”, c’est de l’antisémitisme. Lorsqu’ un homme de gauche ou pire d’extrême gauche critique un “juif”… et bien, il ne se passe rien.

Yannick Jadot, dit d’Eric Zemmour que “c’est le juif de service, l’idiot utile de l’antisémitisme“. Rien que cela. Et que fit la LICRA, le CRIF ou SOS Raciste… rien… nada… pas un mot. Logique. Ces associations ne sont pas là pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme, mais sont des armes de guerre contre la France royaliste et catholique. Yannick Jadot n’est ni royaliste, ni catholique. Il ne doit pas être combattu, mais soutenu.

—————————-

Etrange photo de Valérie Pécresse avec Edouard Balladur. On dirait une photo prise au musée Grévin avec la statue de cire de l’ancien Premier ministre.

Valérie Pécresse on Twitter: "Merci monsieur le Premier ministre pour votre  soutien qui me touche, m'honore et m'oblige. #Pecresse2022  https://t.co/7o5PT4yCey" / Twitter

15 février 2022.

Course à l’échalote républicaine la suite. Cela me fait penser de plus en plus au fabuleux film avec Pierre Richard et Jane Birkin. Les deux personnages partent à la poursuite du contenu d’un coffre-fort volé dans la banque dont Pierre Richard est le sous-directeur.

Musique du film La course à l'échalote - AlloCiné
CandidatNombre total de parrainages validés01/0203/0208/0210/0215/02
PÉCRESSE Valérie182434290615310575
MACRON Emmanuel1260105424397124210
HIDALGO Anne100748218386138217
ARTHAUD Nathalie509121262305190
ROUSSEL Fabien4923012916755111
LASSALLE Jean471151091926689
JADOT Yannick450116918857125
DUPONT-AIGNAN Nicolas36010671554880
MÉLENCHON Jean-Luc33214861243474
LE PEN Marine33123310413557
ZEMMOUR Éric2501444913269
ASSELINEAU François21010461152217
POUTOU Philippe188450731942
KAZIB Anasse116120631517
TAUBIRA Christiane7308281126
THOUY Hélène7022026814
KUZMANOVIC Georges35181628
KOENIG Gaspard28022141
EGGER Clara1303316
MIGUET Nicolas1202703
CHICHE Arnaud801313
MARTINEZ Antoine700502
SMATI Rafik500203
BÉKAERT Corinne300102
ROCCA Martin300111
CAU Marie200101
RIVOAL Stéphanie200011
BARNIER Michel101000
COJAN Patrick100001
FESSARD DE FOUCAULT Bertrand100010
FORTANÉ Jean-Marc100010
HOLLANDE François100001
LAM Yaya100001
MARECHAL Philippe Célestin100100
MAZUEL Philippe100100
MÉNARD Emmanuelle100001
MEURICE Guillaume100001
PHILIPPOT Florian100010
SCHOVANEC Josef100100
VIEIRA Gildas100010
WAECHTER Antoine100001
WENDLINGER Stéphane100001

16 février 2022.

Sacrée Anasse. Encore un tweet culte. Il ne se fatigue jamais de dénoncer le racisme, de tout voir, de tout lire sous le prisme du racisme contre les Arabes et les Musulmans. C’est la “machine à apprendre” dans les “sous-doués passent leurs bac“.

Machine raciste” ou “Français raciste“. C’est la même chose. Souligner une faute d’orthographe d’une femme noire, c’est raciste selon Anasse Kazib. Je ne peux pas invoquer cet argument, je suis blanc et catholique, j’admire les rois de France. Dommage, car il m’arrive aussi de faire des fautes d’orthographe, comme tout le monde.

La machine à apprendre donne des taquets et des claques en cas d’erreur. Le Français blanc accepte le châtiment sans broncher et essaye de ne plus se tromper, Anasse hurle au racisme.

———————————–

Le CSA vient de publier le temps de parole de chaque candidat. L’ordre de classement des prétendants à la suprématie républicaine correspond très exactement classement dans les sondages. On pourrait dire que les médias reçoivent les candidats en tête des sondages et moins ceux qui sont en bas. C’est sans doute l’inverse. Plus on reçoit un candidat à la télé et plus son score dans les sondages serra élevés.

Image

17 février 2022.

Dernière fournée des parrainages donnée par le Conseil constitutionnel avec son lot de surprises.

CandidatNombre total de parrainages validés01/0203/0208/0210/0215/0217/02
PÉCRESSE Valérie194534290615310575121
MACRON Emmanuel134510542439712421085
HIDALGO Anne10744821838613821767
ARTHAUD Nathalie52912126230519020
ROUSSEL Fabien529301291675511137
LASSALLE Jean50315109192668932
JADOT Yannick49011691885712540
DUPONT-AIGNAN Nicolas3791067155488019
MÉLENCHON Jean-Luc3701486124347438
LE PEN Marine3662331041355735
ZEMMOUR Éric291144491326941
ASSELINEAU François217104611522177
POUTOU Philippe19945073194211
KAZIB Anasse1221206315176
TAUBIRA Christiane860828112613
THOUY Hélène74220268144
KUZMANOVIC Georges381816283
KOENIG Gaspard310221413
EGGER Clara16033163
MIGUET Nicolas12027030
MARTINEZ Antoine9005022
CHICHE Arnaud8013130
SMATI Rafik7002032
BÉKAERT Corinne3001020
CAU Marie3001011
ROCCA Martin3001110
RIVOAL Stéphanie2000110
WAECHTER Antoine2000011
BARNIER Michel1010000
COJAN Patrick1000010
DELGA Carole1000001
FESSARD DE FOUCAULT Bertrand1000100
FIORILE Eric Régis1000001
FORTANÉ Jean-Marc1000100
HOLLANDE François1000010
LAM Yaya1000010
MARECHAL Philippe Célestin1001000
MAZUEL Philippe1001000
MÉNARD Emmanuelle1000010
MEURICE Guillaume1000010
PHILIPPOT Florian1000100
SCHOVANEC Josef1001000
VIEIRA Gildas1000100
WENDLINGER Stéphane1000010

Six candidats ont désormais leur pass présidentiel : Valérie Pécresse, Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Nathalie Arthaud, Fabien Roussel et Jean Lassalle.

Un maire, Christian Franqueville, a donné son parrainage à François Hollande. Personne ne lui a dit qu’il n’était pas candidat.

19 février 2022.

Encore un tweet lunaire d’Anasse Kazib. Il ne se fatigue jamais. Après avoir défendu les islamistes et hurlé à hue et à dia que les Français sont tous racistes, le voilà qui fait tomber le masque en exprimant sa haine de la France des provinces, catholique et respectueuse de ses traditions. Dans la vidéo, on découvre des bonnes sœurs, un prêtre en tenue de prêtre à l’ancienne ou une église typique des villages français. Pour Anasse, cette France de la tradition, c’est celle de la colonisation qui pille l’Afrique. Anasse préfère les burqas. Une bonne sœur voilée, c’est l’horreur, alors qu’une femme en hijab, c’est le bonheur. C’est cela le projet politique de Monsieur Kazib, une guerre religieuse pour la domination de la France.

20 février 2022.

Dans le cadre des tensions entre la Russie et l’Ukraine, l’Elysée annonce avoir obtenu une rencontre au sommet entre Vladimir Poutine et Joe Biden.

Vladimir Poutine va démentir l’information en déclarant que la rencontre était prématuré.

Une nouvelle humiliation du président de la République, en pleine campagne présidentielle.

Une chose m’avait échappé. Lors de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, non seulement, il y avait une grande table, mais aussi, une traductrice qui ressemblait a un homme. Le Président russe a dû entendre parler de l’affaire Jean-Mich. Quel farceur ce Vlad.

Image

——————————-

Certains candidats importants ont des difficultés pour obtenir leurs cinq cents parrainages. On parle d’Eric Zemmour, de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon.

Le communiste Fabien Roussel, qui lui a ses parrainages ironise sur la situation.

D’abord, les règles constitutionnelles imposent que chaque candidat réussisse à obtenir 500 parrainages de la part des 40.000 élus locaux. 500 sur 40.000… Si certains n’arrivent pas à les avoir, c’est qu’ils ont un problème avec la République et qu’ils n’arrivent pas à convaincre. Cette règle, qui est mise en place par le Conseil constitutionnel, vise à ce qu’il n’y ait pas d’aventuriers qui se présentent non plus à cette présidentielle.

Intéressant point de vue sur le rôle sélectif des parrainages. L’oligarchie se lâche. Les quarante mille élus locaux doivent servir de barrages contre les aventuriers qui voudraient remettre en cause la “république”. La fameuse “république” et “ses valeurs”.

Dans une vraie démocratie (le pouvoir du peuple), tout le monde devrait pouvoir se présenter à une élection, même un aventurier. Or, lorsqu’un régime organise une sélection des candidats, entre ceux qui ont le droit de se présenter et ceux qui n’ont pas le droit, nous ne sommes pas en démocratie, mais dans un régime oligarchique. L’élection présidentielle comporte en réalité trois tours : 1er tour : sélection des candidats par les oligarques ; 2e tour : suffrage des citoyens pour désigner les deux finalistes ; 3e tour : désignation du vainqueur par les citoyens. Cela ressemble à un jeu de téléréalité, la présidentielle, c’est “loft story”.

Fabien Roussel ne va pas en rester là, il va se lâcher. Fabien Roussel est un commissaire politique qui désigne ceux qui ont le droit de se présenter et ceux qui n’ont pas le droit.

Je répondrai à cette question à l’issue de cette semaine et on verra où sera Jean-Luc Mélenchon à ce moment-là. J’attends mardi soir ou jeudi soir. Mais je ne crois pas au fait qu’il n’ait pas les parrainages, (…) Je souhaite que l’ensemble des forces de gauche soient présentes à cette élection, et je souhaite qu’au second tour, on puisse réussir à former une majorité.

La gauche à le droit de se présenter à l’élection présidentielle. Mais l’extrême droite…

J’ai toujours considéré l’extrême droite comme une menace pour la République. J’ai proposé une loi demandant de rendre inéligibles celles et ceux qui sont condamnés pour avoir tenu des propos racistes et antisémites. Je serai intransigeant sur ce combat en faveur de la République et pour empêcher l’extrême droite de mettre la main sur notre pays. (…) Je ferai tout pour qu’en tout cas de chez moi, il n’y ait aucune signature en direction de l’extrême droite. Vous vous rendez compte du danger qu’ils représentent ?

Etonnant propos. Surtout lorsqu’on sait que Benito Mussolini ou Adolf Hitler venait de la gauche, et même de l’extrême gauche. Logiquement, Staline signa un pacte de non-agression avec l’Allemagne Nazi (entre gens de gauche, on s’entend bien) et que les communistes français ont soutenu l’occupation allemande de la France jusqu’en juin 1941.

21 février 2022.

19 h 22, heure de Paris, Vladimir Poutine s’adresse à la nation russe pour annoncer la reconnaissance de l’indépendance des républiques de Dontesk et de Lougansk. Il invoque pour cela les liens plusieurs fois centenaires de la Russie avec l’Ukraine. Il accuse le régime de Kiev d’être un Etat fantoche, vassal des Etats-Unis.

Heureusement, il y a RT France sur Molotov, car aucun média français n’a diffusé le discours de Vladimir Poutine en direct. Alors que sans aucun doute, ils diffuseront celui de Joe Biden en direct. Il n’y a pas que l’Ukraine qui est un vassal des USA… la France aussi.

La tension et l’inquiétude va monter d’un cran lorsqu’à 22 h 36, Vladimir Poutine va annoncer que l’armée russe entrera dans le Donbass pour aider les deux républiques au “maintien de la paix”. C’est clairement l’annonce d’une intervention militaire en Ukraine. La guerre va donc se déclencher entre les deux pays.

C’est l’humiliation suprême pour Emmanuel Macron.

Mais pas seulement.

Le dictateur français (oui oui Français) trouvera là sans doute un prétexte pour annuler l’élection présidentielle. La Constitution prévoit que l’élection peut être repoussée à une date ultérieure en cas d’empêchement d’un des candidats. La notion d’empêchement n’est pas définie dans le texte de la Constitution. Une guerre contre la Russie menée par Macron durant la campagne pourrait être une forme d’empêchement.

D’ailleurs, le potentat élyséen a déjà pris la posture du chef de guerre lors d’une séance photo. Il feint de prendre la pose devant le photographe, le visage inquiet. La guerre des images a commencé.

Image

22 février 2022.

Le Sénat russe autorise l’armée russe à s’installer dans les deux républiques du Donbass et à intervenir militairement en Ukraine. La marche vers la guerre continue de s’amplifier. La tension monte de jour en jour comme dans les années trente. Les médias français parlent de Poutine comme étant le nouvel Adolf Hitler et la reconnaissance de l’indépendance du Donbass comme l’annexion des Sudètes ou de l’Autriche.

Ne vous laissez pas avoir par nos médias de propagande. S’il y a bien un lien à faire avec la crise des Sudètes, il faut comme toujours inverser les rôles. Le diable aime renverser les rôles. Vladimir Poutine n’est pas l’héritier d’Adolf Hitler. Si nouvel Hitler, il doit y avoir, il est à chercher du côté de l’occident ou des dirigeants ukrainiens. Parlons de l’Union européenne, d’Emmanuel Macron ou de l’OTAN. Il faudrait faire l’histoire de ses institutions. Les nazis n’ont pas perdu la deuxième guerre mondiale. Ils l’ont perdu militairement, mais l’ont gagné idéologiquement. Les cadres militaires, politiques et économiques ont été récupérés par les Américains et recyclés dans ses institutions (voir “l’opération Paperclip”). Leurs idées sont toujours en place. De même, les hommes du nazisme ont occupé les hautes fonctions de l’Union européenne ou de l’OTAN.

Ce sont également les héritiers des nazis ukrainiens qui ont pris le pouvoir à Kiev. Les héritiers de Stepan Bandera et de la division SS Galicie. Bernard Henri Levy dénonce l’antisémitisme en France, mais défend des antisémites à Kiev. Toujours le double discours et le double standard propre aux satanistes. Je dis cela, en toute amitié pour mes lecteurs de confession juive. Ne vous laissez pas embarquer, par BHL dans cette guerre contre Poutine pour défendre ceux qui ont assassiné vos ancêtres entre 1939 et 1944.

Voici un florilège de photos de l’armée ukrainienne.

La Russie n’est pas le pays agresseur. C’est l’inverse. Deux cartes suffisent à montrer la réalité du monde.

La politique expansionniste de l'OTAN et de ces alliées.

Une première carte, datant de 1990. L’Europe était divisé en deux blocs. L’URSS et ses alliés d’un côté et de l’autre l’OTAN.

Une deuxième carte, cette fois de 2022 montre que l’OTAN, c’est avancé inexorablement aux frontières de la Russie.

Mais nos médias claironnent que la Russie amasse ses armées aux frontières de l’Ukraine. C’est de toute évidence l’inverse qui c’est produit.

23 février 2022.

Une crise des parrainages semble se dessiner. La gauche fait tout le nécessaire pour empêcher certains candidats de droite de se présenter.

Après la sortie lamentable de Fabien Roussel, voilà Anne (ou plutôt âne) Hidalgo.

Âne Hidalgo va s’opposer à l’intervention du Premier ministre pour aider certains candidats à obtenir des parrainages.

“Je trouve ça très malsain pour le gouvernement d’arriver à une semaine de la clôture des candidatures, de dire cela. S’il y avait un problème, ils avaient cinq ans pour l’anticiper, pour prendre des mesures qui puissent être discutées, décidées et avancées”.

Et puis elle se lâche sur ses adversaires politiques, en souhaitant qu’ils ne soient pas candidats.

“Si on n’est pas capable de convaincre 500 maires sur 42.000 élus qui peuvent parrainer, il y a un petit problème. Qu’on ne nous prenne pas pour les idiots du village. Zemmour qui tient des propos qui sont des propos anti-démocratiques, des propos négationnistes, des propos extrêmement dangereux pour l’équilibre dans notre pays et qui nous renverrait à une forme d’indignité au banc des nations. Que au nom de la démocratie, alors qu’il tient des propos contraires à la démocratie, on vienne chercher des formules pour lui donner des parrainages, mais de qui se moque-t-on, de qui se moque-t-on ?”

La gauche française montre son caractère anti-démocratique.

Mais ne nous trompons pas, c’est la même chose à droite. Par exemple voici une lettre adressée par les Républicains à un maire qui ose manifester son soutien à Eric Zemmour.

———————

—————————-

La démocratie Potemkine n’est pas en Russie, mais en France ou au Etats-Unis. Nous l’avons vu avec le vol de l’élection de Trump, en 2020. Nous l’avons vu pour l’élection d’Emmanuel Macron, en 2017 et sa réélection en 2022. Et maintenant, nous avons Douglas le chien et les électeurs chinois des Républicains.

Tout a été fait pour permettre de faire élire Valérie Pécresse. Ses partisans vont organiser une fraude massive en permettant à des morts, des étrangers sans papier (en particulier chinois) de voter.

Les LR et en particulier Valérie Pécresse ont déjà gouverné la France et aspire à le faire de nouveau. C’est très inquiétant sur la sincérité des autres scrutins. Les mêmes méthodes sont t’elles en vigueur dans les élections présidentielles, législatives ou municipales. Nous nous rappelons tous des morts qui votaient avec le couple rendu culte par Les Guignols de l’info, Jean et Xavière Tiberi.

La même chose au Parti socialiste. Rappelons-nous l’élection du Premier secrétaire entre Martine Aubry et Ségolène Royal. Même scénario, pour la primaire de gauche de 2017.

Les Socialistes se sont partagé le pouvoir avec les républicains durant quarante ans voir plus. Emmanuel Macron est un ancien socialiste. Cela montre la vraie nature des gens qui nous dirigent et comment ils conçoivent les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.