Le sacre du Grand Monarque à Reims et Aix (IV-86).

Le quatrain IV-86 annonce le sacre du Grand Monarque comme Roi de France à Reims, puis comme Empereur d’Occident à Aix la Chapelle.

IV-86 :

L’an que Saturne en eau sera conjoint,

Avecques Sol, le Roy fort et puissant,

A Reims et Aix sera receu et oingt,

Après conquestes meutrira innocent.

L’année où Saturne (« L’An que Saturne ») se trouvera en conjonction (« sera conjoinct ») avec le Soleil (« Avecques Sol ») dans le Verseau ou dans un signe d’eau (« en eau »), il y aura un Roi fort et puissant (« le Roy fort et puissant ») qui sera sacrée à Reims puis à Aix (« A Reims et Aix receu et oingt »). Après sa conquête du pouvoir, il tuera des innocents (« Après conquestes meurtrira innocent »).

Le sacre pourrait être organisé à Reims, c’est le lieu traditionnel du couronnement des rois de France. La cathédrale de la ville disposait du prestige considérable d’accueillir le sacre des monarques (sauf à quelques rares exceptions près). Le premier souverain sacré fut Henri Ier en 1027 et le dernier Charles X en 1825. Le Grand Monarque portera le titre d’Henri V, lors de son couronnement.

Le sacre d’Aix la Chapelle concerne le titre d’Empereur d’occident. C’est une allusion très claire, selon moi, au couronnement impérial de Charlemagne à Rome, le 25 décembre 800. Il fut enterré à Aix la Chapelle. Il se considérait comme l’héritier de l’Empire romain. Le territoire regroupait alors la France, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Autriche et la Suisse. L’utilisation du terme « A Reims et Aix sera receu et oingt », semble vouloir indiquer que le Grand Monarque régnera sur ces huit pays et portera le titre impérial d’Henri VIII.

Le IV-86, nous permet de retrouver la date du sacre du grand Monarque à Reims puis à Aix. Il y aura, ce jour-là, une conjonction entre Saturne et le Soleil en « eau ».

La conjonction aura lieu, soit :

Voici un tableau indiquant les dates possibles concernant ces signes :

Si nous prenons l’hypothèse d’un Grand Monarque né en 1999, et d’un conflit ayant lieu entre 2020 et 2027, seul quatre dates semble possible.

De plus, Nostradamus précise dans le quatrain VI-3 qu’Henri V sera jeune au moment de la guerre : il utilise le terme « le jeune prince ». Dans le quatrain IV-95, il nous dit qu’il est « puisnay ». Le Grand Monarque serait donc, selon lui, un jeune homme. Cela semble donc exclure les années au-delà de 2041.

Il est probable que le sacre interviendra soit :

Les quatre dates semblent très intéressantes au niveau de la configuration astrologique. A ce stade, il est impossible de trancher quand aura lieu le sacre.

Durant cette période, au niveau astrologique, il y a une conjonction entre Jupiter et Uranus le 21 avril 2024. J’avais déjà abordé sa signification lors de la conjonction ayant eu lieu en 1789. Elle présida et provoqua les troubles révolutionnaires.

Elle a lieu en Taureau, ce qui implique souvent une période de réforme tant financière, technologique qu’artistique. Elle amène de graves perturbations, des conflits d’autorité, des oppositions soudaines et inattendues. Il y aura des attitudes rebelles vis-à-vis du pouvoir légal, en raison de la chute d’Uranus en Taureau.

Notons la transmission du Soleil sur la conjonction en mai 2024.