Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (16 et fin).

Jour d’élection en France. Deuxième tour du scrutin comme une formalité pour la réélection “triomphale” du dictateur Emmanuel Macron. La même pantomime électorale que sous l’Union soviétique avec Staline ou dans la Chine de Mao. Hitler aussi organisa des simulacres d’élection. Il y aura désormais la France d’Emmanuel Macron. Les manuels d’histoire du futur en parleront. Mais dans l’instant, présent, nous devons subit l’infamie d’être jeté en pâture médiatiquement, nous les diseurs de vérité.

Lire la suite

Les techniques de manipulation mentale : la propagande de guerre (4).

En ces temps de guerre à l’Est, il m’a paru intéressant d’écrire un article sur la propagande de guerre. J’ai à l’esprit un remarquable ouvrage d’Anne Morelli, “principes élémentaires de propagande de Guerre”. Le livre est d’ailleurs disponible en poche pour une somme modique. Il est indispensable pour comprendre les mécanismes de guerre contre les peuples.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (15).

Jour du débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Le Canard enchaîné que j’ai reçu ce matin dans ma boite aux lettres parle de la stratégie des deux candidats. Le premier article encadré de la page 2 est très intéressant à ce sujet. Comme souvent, le Canard est très bien informé. Il annonce presque exactement ce qui va se dérouler quelques heures plus tard. Manifestement, ni Marine Le Pen, ni les membres de son équipe ne lise Le Canard enchaîné. Il suffisait de lire cet article pour deviner ce qui allait se passer le soir. Quelques heures pour préparer une riposte cinglante. Elle n’a rien préparé. L’amateurisme de la candidate du RN est exceptionnel.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (14).

Pendant deux semaines que nous allons revivre, comme en 2002, comme en 2017, le défilé de toute les élites médiatico-politique appelant à voter pour Emmanuel Macron. Dénonçant le danger de l’extrême droite, le fascisme, le nazisme. Une autre frange de la population va appeler le peuple à voter pour Marine Le Pen afin de faire barrage à Emmanuel Macron. Tous cela me fatigue.
Je voudrais faire un petit détour vers le roman de Georges Orwell, “1984”. Big Brother règne sur Océania. Il a comme adversaire politique Emmanuel, non pas Macron, mais Goldstein. Régulièrement, le pouvoir organise les deux minutes de la haine contre l’ennemi du régime. On montre sa photo à la foule qui doit le siffler et lui jeter des projectiles. C’est un processus psychologique qui permet d’extérioriser sa colère contre Big Brother, Goldstein joue le rôle du bouc émissaire.

Lire la suite

Emmanuel Macron et le troisième antéchrist.

Le 4 décembre 2019, je rédigeais un article sur le règne du troisième antéchrist qui commencerait en 2020 et se terminerait en 2027.
Je voudrais reprendre l’analyse du texte deux ans plus tard pour le compléter à la vue des événements qui se sont déroulé depuis cette date. Je rappelle que l’article fut rédigé le 4 décembre 2019, avant le corona-virus, la dictature sanitaire et bien sûr la guerre en Ukraine.

Lire la suite

Vladimir Poutine et l’éclipse du 11 août 1999 (X-72).

Je voudrais proposer une lecture alternative du fameux quatrain X-72.
A la deuxième ligne du quatrain, il dit “Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur”. Je me suis demandé qui était ce “grand roi d’effrayeur” ? Le futur Grand Monarque… Certes… Il produira sans doute beaucoup de frayeur chez nos dirigeants et les élites en général. Mais pas pour le petit peuple.
Qui est ce “grand Roy d’effrayeur” qui viendra ressusciter le “grand Roy d’Angolmois” ?
D’autant que si nous lisons attentivement le texte, nous découvrons que les deux personnages sont différents : d’un côté “un grand Roy d’effrayeur” et de l’autre un “grand Roy d’Angolmois”. L’un vient ressusciter l’autre.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (13).

Nous avions eu, “s’il y a un responsable, il est ici (à l’Elysée) qu’ils viennent le chercher”. Nous étions en pleine affaire Marouane (dit Alexandre) Benalla. Pour l’affaire McKinsey, nous aurons une autre outrance verbale. “Qu’ils aillent au pénal”. Dans le premier cas, sa fanfaronnade avait été prise au pied de la lettre par les gueux en jaunes. Ils avaient tenté de venir le chercher dans son palais, plusieurs samedis de suite. En sera-t-il de même avec son invitation a aller au pénal ? Aura-t-il droit à un procès devant un tribunal populaire pour crime contre l’humanité, crime de haute trahison et intelligence avec l’ennemi ? Sera-t-il condamné à mort et guillotinée sur la place de la Concorde ? il nous invite à le faire. Une nouvelle fois prenons-le au mot.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (12)

La Sainte-Vierge à Fatima parla des erreurs que la Russie diffuserait dans le monde. Il faut s’arrêter quelques instants sur cette expression. Certains réduisent “les erreurs” de la Russie au communisme, entre 1917 à 1991. La Vierge-Marie n’a pas parlé des erreurs du communisme ou des “erreurs du bolchevisme”, mais des “erreurs de la Russie”. Le mot “erreurs” est aux pluriels, ce qui montre bien qu’il y a plusieurs erreurs.

Lire la suite