Le gouvernement Borne et l’éclipse lunaire du 16 mai 2022.

Chose extraordinaire, l’Elysée annonçait la nomination d’Elisabeth Borne comme Premier ministre au moment où se déroulait une éclipse lunaire.

En 2022, il n’y a pas d’éclipse solaire totale. C’est une chose très rare. Seul les éclipses total ont de l’importance en astrologie mondiale.

En revanche, il y a deux éclipses lunaires totales, le 16 mai 2022 et le 8 novembre 2022.

Les deux événements astrologiques semblent annoncer des choses importantes.

2022, l’année de tous les dangers, comme je l’annonçais dans plusieurs articles. Dans ces articles, je ne parlais pas des éclipses, car en effet, je ne surveille (à tort) que les éclipses solaires totales. Les éclipses lunaires sont moins fortes et moins importantes. Leurs effets durent moins longtemps et provoque moins d’événements d’importances. Donc je suis passé à côté. Toujours se méfier des éclipses lunaires. Ce n’est pas la première fois qu’une éclipse lunaire annonce un événement important. Je pense particulièrement à l’éclipse lunaire du 1er avril 33, qui eut lieu au moment de la mort du Christ sur la croix. A l’avenir, je ne me ferais plus piéger, je surveillerais les éclipses lunaires.

Disons quelques mots sur ce phénomène astrologique.

L’éclipse eut lieu en France, le 16 mai 2022 à 6 h 11 du matin.

Quelques heures plus tard, Emmanuel Macron recevait la démission de Jean Castex et nommait dans la foulée Elisabeth Borne comme Premier ministre. Un événement politique de grande importance, puisque c’est la deuxième fois qu’une femme devient Premier ministre depuis la funeste Edith Cresson en 1991. C’est également la quatrième fois qu’un Premier ministre de confession juive obtient ce poste après Léon Blum (1936-1937, 1938, 1946-1947), Pierre Mendés-France (1954-1955) et Michel Debré (1959-1962). De quoi agiter toutes les passions et les haines. Surtout en ce moment.

Pour la France, l’éclipse était dans la zone de visibilité partielle.

Voici la carte du ciel.

Eclipse lunaire, 16 mai 2022, 6 h 11’21, Paris (FRANCE)

Rappelons qu’une éclipse à toujours une signification négative.

Elle annonce, selon la tradition quatre types d’événement :

  • mort d’un chef de l’Etat,
  • guerre,
  • révolution
  • naissance d’un personnage important.

Nous sommes en ce moment en guerre. En guerre depuis 2020 avec la crise sanitaire. Une guerre contre les gueux de type hygiéniste. En guerre depuis 2022 contre la Russie. L’éternel ennemi russe de nos élites.

La carte du ciel de l’éclipse est impressionnante.

Le Soleil et la Lune sont alignés sur l’axe Ascendant-Descendant de la France. Cela montre que l’éclipse joue un rôle important pour la France.

Le Soleil est pérégrin, alors que la Lune est en chute. La Lune est en conjonction avec la part de fortune.

Mais ce qui frappe le regard, c’est que l’éclipse forme un triangle très négatif avec Saturne (la politique).

Auquel il faut ajouter deux autres triangles dont les pointes se situent de chaque côté de Saturne.

Un triangle Lune-Soleil avec la triple conjonction Mars-Jupiter-Neptune.

Un triangle Lune-Soleil avec Pluton sur le Milieu-du-Ciel.

En réalité nous avons trois triangle qui se superpose :

  • un triangle négatif : Lune-Soleil avec comme pointe Saturne (au milieu).
  • Un triangle positif : Lune-Soleil avec la triple conjonction, Mars, Jupiter et Neptune (à gauche).
  • Un triangle positif : Lune-Soleil avec Pluton (à droite).

C’est la deuxième fois que le destin politique d’Emmanuel Macron se joue au moment d’une éclipse.

La première fois, le 27 juillet 2018. Elle tombait au moment de l’affaire Marouane (dit Alexandre) Benalla. Elle annonçait déjà la crise des gilets jaunes.

Ce que l’on peut dire, avec le recul, c’est qu’il y avait déjà à l’époque une forme géographique dans la carte du ciel. Un magnifique carré : Lune-Soleil, Jupiter-Uranus. On trouvait une opposition Jupiter (symbole du pouvoir) et Uranus (représente la révolution et les troubles sociaux) qui laissait augurer d’une révolte sociale très forte contre l’autorité d’Emmanuel Macron.

La configuration du 16 mai 2022 est encore plus forte que celle de 2018.

Celle de 2022 concerne le monde politique (Saturne). Ce n’est pas par hasard qu’elle intervient au moment de la nomination d’un nouveau Premier ministre, comme celle de 2018 avait eut lieu lors de l’affaire Benalla. Marouane (dit Alexandre) Benalla fut accusé de violence contre des manifestants lors du 1er mai 2018.

Politique, car c’est la deuxième fois depuis trente ans qu’une femme est nommé Premier ministre. Une femme de confession juive. Depuis Michel Debré, entre 1959 et 1962. C’est une révolution. Et que dire de la composition du gouvernement lui-même. C’est la prise de pouvoir de l’idéologie Woke, en particulier avec la prise de pouvoir de leurs représentants dans les deux ministères clefs de la culture (Rima Abdul Malak) et de l’éducation (Pap Ndiaye).

Rima Abdul Malak, franco-libanaise a été la directrice de l’association “Clowns sans frontière” (ne rigolez pas) entre 2001 et 2006. Des clows elle aurait l’occasion d’en croiser à l’Elysée et au gouvernement.

Une autre éclipse lunaire aura lieu le 8 novembre 2022. Elle semble être très intéressante et connaîtra également un triangle Lune-Soleil-Saturne. La Lune étant en conjonction avec Uranus et le Soleil avec Mercure-Vénus.

Eclipse lunaire, 8 novembre 2022, 11 h 58’59, Paris (FRANCE)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.