Vote de la loi sur le pass sanitaire annoncé par Marie-Julie Jahenny.

Vote de la loi sur le pass sanitaire annoncé par Marie-Julie Jahenny.

Dans un article du 11 mai 2020, je parlais du vote d’une loi infernale par une assemblée de l’enfer au sujet d’une prédiction de Marie-Julie Jahenny. Le 21 juillet 2021, je remarquais un regain d’activité sur cet article. Mes lecteurs avaient fait par eux même le lien entre la prédiction de la stigmatisée de Blain et la dictature sanitaire qui s’annonce. Il devient nécessaire de le mettre à jour.

Nous avons tous été frappé par la violence du discours d’Emmanuel Macron qui annonçait l’instauration d’une dictature sanitaire. Il faut bien comprendre une chose. Ces gens-là sont pressées par le temps. Le Grand Monarque arrive et il va restaurer l’antique monarchie de droit divin, la seule forme de régime conforme au destin de la France. Ils ont peu de temps et ils le savent. D’où leurs précipitations et leurs erreurs. Erreurs qui seront fatales pour eux.

Au sujet du discours du 12 juillet 2021, je vous recommande d’écouter l’excellente analyse de Stéphane Edouard. Un des meilleurs analystes comportementaux français. Il confirme et complète ma propre analyse.

Jésus est apparu a Marie-Julie Jahenny, le 1er mars 1923 pour le lui dire.

Ne vous découragez pas, dit Jésus, je laisse faire l’ennemi de vos âmes, car il est à la dernière limite de son effort. Il sent qu’approche l’heure de la grande Justice. Je suis las de tant de péchés, de tant d’offenses… Je n’ai plus qu’à laisser sortir de ma bouche un souffle pour que la terre entière soit remuée jusque dans ses fondements.

Je m’effraie cependant de ce grand Coup annoncé depuis tant et tant d’années et qui n’est plus éloigné… J’aime la France. Je me la suis choisie pour l’accomplissement de mes grands desseins.” (1er mars 1923).

Le grand Coup pourrait être le fameux discours du 12 juillet 2021 et le vote de la loi sur le pass sanitaire. Elle évoque la question dans deux visions, l’une du 5 août 1879 et l’autre du 29 septembre 1879.

Voici les deux textes :

“Notre-Seigneur dit :

(…)

Mes enfants, n’attendez rien de ces hommes qui ont, pour gouverner, une apparence de puissance. Je vous préviens qu’un assaut épouvantable ne va pas tarder à sortir de cette salle de l’enfer, comme je l’ai déjà nommée. C’est le grand moment… déjà ces hommes corrompus sont entrés dans l’infernal corridor qui conduit à l’heure du crime effroyable.

Les bons catholiques, qui combattent dans cette salle de Satan, ne vont pas remporter la victoire qu’ils désirent. Ils seront combattus et noircis par le grand nombre… Que leur défaite ne vous affaiblisse donc pas ! Tout est écrit dans mon coeur… Le lys sera pour la France, ressuscitée après bien des maux.

Par endroits, la terre sera comme une mer rouge. Le sang y coulera à torrents… La terre est à la veille d’être abreuvée du sang de ses enfants. Il est impossible de sauver votre patrie sans les coups foudroyants de ma colère. Je vous préviens ; ne perdez pas courage. Attendez.” (5 août 1879).

L’Assemblée nationale est appelée la “salle de l’enfer” ou la “salle de Satan”. Les quelques députés catholiques qui siègent dans l’enceinte du palais Bourbon n’arriveront pas à contrecarrer les projets diaboliques de la majorité présidentielle.

“Le Saint Archange retire la flamme de son épée et met à la place une lame tranchante. Il dit :

Marchons sur ces ennemis infernaux… Dans cette salle de l’enfer, on travaille à tous les métiers. Il y en a de toutes races, de toutes manières – je ne veux pas dire manières de quoi, car je ne veux empester personne – En ce moment on prépare les filets… on travaille sans repos ni paix. Sans paix… je veux dire qu’ils ne s’entendent même pas… c’est un véritable hurlement…

Dans ce fourneau de tous les venins, de toutes les vermines, je sépare, un moment ce qu’il y a de respectable : ceux qui ont la foi. Ceux-là seront combattus, contredits, à l’étroit. On prend des mesures pour renvoyer, si c’est possible. Ces moyens réussiront…

Il y en a dont le nom est cher aux amis de Dieu et qui, avant de se retirer, feront un effort très grand et parleront d’une voix très haute qui écrasera les suppôts de cette salle.

Celui qui a déjà fait tant de bruit, et qui parle comme un oracle de l’enfer, est encore prêt à se faire entendre

– Je n’aime point cela, saint-Michel.

– Et tous les assistants ne demandent qu’à entendre la parole du Président Infernal. Il est sur le trône de l’enfer ; il y grille et ne sent pas le feu…” (29 septembre 1879)

Emmanuel Macron est présenté comme “l’oracle de l’Enfer” ou le “Président Infernal“. Il siège sur “le trône de l’enfer“.

La loi de l’enfer fut présentée devant l’Assemblée nationale le 21 juillet 2021.

La loi a été adoptée, en première lecture, le 23 juillet 2021 à 5 h 38 par 117 députés contre 86. Où sont passés les autres députés ?

Image

Nous aurons connu des moments lunaires lors des débats parlementaires sur le pass. Par exemple, le refus d’imposer le pass sanitaire dans l’enceinte de l’Assemblée nationale (le pass, c’est bon uniquement pour les gueux), le refus de retirer le pass à la fin de la “pandémie” (le pass est une sorte de pied-dans-la-porte, voir mon article sur ce sujet) ou beaucoup plus important le refus d’inscrire dans la loi l’interdiction d’imposer le pass sanitaire dans les bureau de vote (suivez mon regard pour 2022).

Image

Voici la listes des traitres qui ont voté pour le pass sanitaire :

Image

Le texte a été transmis au Sénat, le 23 juillet 2021, pour voter le texte. Les rangs des sénateurs sont clairsemés comme à l’Assemblée nationale.

Image

Le soir même, les débats commencent. Comme pour l’Assemblée nationale, nous avons pu assister à des moments sidérants dont le clou du spectacle fur le discours lunaire du maire de Vichy (cela ne s’invente pas). Claude Malhuret. Quelle drôle d’idée de donner la parole a ce doux dingue, dont la ville est éternellement associée au Maréchal Pétain. Surtout en pleine polémique sur l’étoile jaune. En écoutant attentivement son discours, nous sommes heureux d’apprendre que les anti-pass sanitaires sont des buveurs de Ricard. Ce qui est bien avec ce Monsieur, c’est qu’il a pris de l’avance sur la future libération en se rasant lui-même les cheveux. Le macronisme et ses alliés vivent totalement hors-sol en ne se rendant pas compte de la portée symbolique de ce discours.

Le Sénat adopte le texte en apportant certains adoucissements sur le document initial. Ne nous laissons pas leurrer sur la clémence des sénateurs de droite. Ils ont seulement réduit la taille de la laisse du contrôle social. La dictature est toujours là, elle est juste plus douce.

Le texte est transmis à la Commission Mixte Paritaire composée pour moitié de députés et de sénateurs. Elle adopte un e loi de compromis qui sera voté en terme identique pour les deux assemblées (avec l’assentiment du Gouvernement). Évoquons en quelques mots les techniques de manipulation mentale qui furent mises en œuvre par le pouvoir. Elles sont fortes intéressantes. D’abord le pied dans la porte comme je l’ai déjà dit. Mais pas seulement. Nous avons également la porte au nez qui est son exact inverse. Je prépare un texte sur cette technique où je vous expliquerais comment le gouvernement a procédé pour tenter de faire accepter son coup d’Etat sanitaire. La porte au nez se déroule en deux étapes. Initialement, on frappe un grand coup. Les gens vous claquent la porte au nez. Puis vous revenez avec une revendication moins forte que les gens vont accepter, pensant faire une bonne affaire. Alors que si la deuxième demande avait été présenté d’emblée, elle aurait été refusée. On accepte la deuxième demande, car elle paraît plus douce que la première demande.

Il ne faut pas être naïf pour comprendre qu’avec cette loi, nous sommes entrée dans un autre monde. C’est la restauration d’un suffrage restreint pour une élite vacciné. Le suffrage censitaire n’est pas loin vu que les tests PCR vont devenir payants. Un test positif et hop pas le droit de voter. Pas de bras, pas de chocolat. Cela va tellement loin.

Pour revenir sur les propos de Claude Malhuret. Celui-ci parle de nous comme des buveurs de Ricard. Il faut aussi évoquer les propos identiques tenus par le “médecin” de plateau télé, Mathias Wargon. Le conjoint de la ministre Emmanuelle Wargon, elle-même fille de Lionel Stoleru, ancien ministre de VGE et de Giscard. Impossible d’être plus lié aux lieux de pouvoirs. Il coche toutes les cases, il dispose de toutes les cartes magiques d’immunités. Il incarne le pouvoir intouchable des élites de type dynastique.

Mathias Wargon, en plus d’être un assassin et un criminel contre l’humanité, est responsable de réaliser des expériences médicales sur le peuple par intimidation et menaces, il ose se montrer méprisant contre le peuple français en déclarant qu’il est alcoolique et fréquente les bars.

Voilà ce que l’oligarchie pense de nous. Il faut le dire et le diffuser massivement.

Mathias Wargon, ira plus loin en osant accuser le petit peuple français d’être antisémite. Venant d’un criminel cela ne manque pas de piquant.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ce dingue sataniste, est entré en guerre contre la France catholique, comme le montre certains de ses tweets ouvertement christianophobe. Je dis dingue, car j’ai remarqué son regard de psychopathe (comme Emmanuel Macron). Les yeux sont le miroir de l’âme. L’âme de Mathias Wargon qui transparaît derrière son regard fait peur. Je ne lui confierais pas ma santé. C’est certain.

En revanche, ce genre de personnage interdit formellement aux catholiques d’évoquer le prétendu judaïsme de l’intéressé sous peine d’être qualifié d’antisémite. Ce qui est autorisé a certains est interdit aux autres. Cette disproportion peut exister, car il fait partie d’une caste intouchable à la tête de l’Etat.

L’oligarchie à laquelle appartient Monsieur Wargon, n’est pas Juive. Non, non. Mathias Wargon ne croit pas en Dieu, le judaïsme étant une religion et non pas une race, il n’est donc pas Juif. En tant que catholique, je suis d’avantage héritier du Judaïsme de l’Ancien testament que lui. Il n’a aucune leçon à me donner sur ce sujet.

Monsieur Wargon n’est pas Juif, car il s’inscrit dans la vision sataniste crée par les deux faux “messies”, Sabbataï Tsevi et surtout de Jacob Frank. D’ailleurs, lorsque je lui ai posé la question sur Twitter, il m’a bloqué directement sans me répondre. Ce qui en dit long sur la gène que soulève chez lui cette question. Sabbataï Tsevi comme Jacob Frank propose de détruire l’Occident en créant le chaos, en développant le péché afin de précipiter l’avènement du “messiah”. En réalité le “messiah” attendu par Monsieur Wargon et ses amis, c’est l’antéchrist, la bête de l’Apocalypse. Il faut lire à ce sujet les travaux de Gershom Scholem pour comprendre à quel psychopathe nous avons en face de nous.

Je m’empresse de préciser que l’attente de l’Antéchrist ne concerne que le sabbatéo-frankisme. Les Juifs (ceux qui croient en Dieu) attendent le même Messie que les Chrétiens, c’est-à-dire le retour du Christ sous la forme d’un roi guerrier victorieux. Jésus a dit qu’à la fin des temps le “salut viendra par les Juifs”. Ce qui signifie que les Juifs se convertiront au christianisme en reconnaissant le Christ comme le messie lors de son retour. Il est important de bien distinguer les faux Juifs qui se considèrent le judaïsme comme une race (d’où l’utilisation abusive du terme Antisémitisme ; le sémite étant une race), des vrais Juifs qui considère le judaïsme comme une religion. Distinction salutaire.

Vous remarquerez avec moi que sa photo d’avatar (en réalité un photo montage d’un tableau de Napoléon lorsqu’il était premier consul), en tenue “rouge” (couleur de la bête écarlate de l’Apocalypse) avec une “main caché” typique de la franc-maçonnerie. Par ce geste symbolique il montre pate blanche et indique aux initiés qu’il fait partie du clan. J’invite mes lecteurs a être très attentif à ce genre de petit détails.

Attardons-nous quelques instants sur les followers de Wargon. Ils en disent long sur le personnage. L’un d’eux, m’ayant interpellé portait le pseudo “Jésus Crie666”, titre clairement sataniste.

En même temps que ce tweets m’expliquait que j’étais libre de m’exprimer, il me dénonçait à Twitter pour me faire censurer. Double discours clairement luciférien. Le mensonge étant l’arme du diable. Twitter me bloqua mon compte durant 12 h pour avoir osé dire a “Jesus666” qu’il était “sataniste”. Nous sommes chez les fous. Cette censure confirme que nous ne sommes plus en “démocratie”, puisqu’on interdit de dire ce qui est évident pour tout le monde. Non, non, associer Jésus et le nombre 666, n’est pas sataniste. C’est du complotisme. Ferme-là le gueux. C’est évident. Il faut couper la parole de ceux qui dise la vérité.

Un autre avait une photo d’un homme au teint blafard, les yeux noircis et la bouche entourée de sang. Ce dernier (Marcelo) ne cessait d’évoquer ma supposée “santé mentale” défaillante et se déchaîna sur le contenu de mon site internet. C’était une obsession chez lui. Sans doute, parlait-il de lui-même. Il faut vraiment ne pas être net dans sa tête pour choisir cette photo en image sur sa page Twitter. Encore une fois, il est interdit de dire la vérité évidente.

C’est là que nous voyons monter de terribles tensions sociales, entre une élite arrogante et méprisante et la masse des citoyens. Une guerre de plus en plus ouverte et violente. La cristallisation des passions en deux camps antagonistes est un des signes annonciateurs des guerres ou des révolutions. C’est une chose importante que Thucydide avait remarquée dans “la guerre du Péloponnèse“. C’est ce qu’il dit dès les premières lignes de son livre :

Cette histoire de la guerre entre les Péloponnésiens et les Athéniens est l’oeuvre de Thucydide d’Athènes. L’auteur a entrepris ce travail dès le début des hostilités. Il avait prévu que ce serait une grande guerre et qu’elle aurait plus de retentissement que tous les conflits antérieurs. Il avait fait ce pronostic en observant que, de part et d’autre, les Etats entrant en lutte se trouvaient dans tous les domaines à l’apogée de leur puissance. Il constatait d’autre part que tout le reste du monde grec ralliait l’un ou l’autre camp. ceux qui ne prenaient pas immédiatement parti, se disposaient à le faire. Et ce fut en effet la crise la plus grave qui eût jamais ébranlé la Grèce et, avec elle, une partie du monde barbare. On peut dire que la majeure partie de l’humanité en ressentit les effets.” (Thucydide, La guerre du Péloponnèse, folio classique, p. 35).

Un phénomène que semble pressentir Ramona Duval, responsable de LAREM de Nîmes dans le Gard. Elle pressent simplement le phénomène (intuition féminine). Elle n’a jamais lu Thucydide, elle n’a jamais lu un livre comme beaucoup de groupies de Macron. Il ne faut pas trop lui en demander. Voici deux retweetes hallucinants de l’intéressé. La panique des macronistes (et surtout la peur que Brigitte termine comme Helena Ceaucescu) devant la colère qui monte. Je précise que je ne suis pas l’auteur du panneau indiquant le nombre de manifestants. Ce n’est pas moi qui aie mis un “s” a juillet. (pour répondre aux éventuels messages a ce sujet).

“une violence inouïe” dit-elle. Ce n’est que le début Madame.

Pour terminer, la loi crée le pass sanitaire jusqu’au 15 novembre 2021. Il sera sans doute prolongé à cette date en étant durci. Encore et toujours les petits pas du pied dans la porte. Intéressons-nous à la date du 15 novembre 2021 tombant en plein dans un contexte astrologique très chaud pour la France, et même le monde. relisez mon article sur ce sujet.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.