Le comte de Chambord et l’échec de la restauration monarchique (1873).

Adolphe Thiers devient le chef du pouvoir exécutif au lendemain de l’élection de l’Assemblée constituante de 1871. Il réprimera dans le sang la commune de Paris. Il occupa le poste dans l’attente d’une restauration monarchiste. Il fut ministre sous Louis-Philippe. Face aux événements révolutionnaires de 1848, il avait proposé au souverain de réprimer dans le sang la révolution. Louis-Philippe refusa et perdit le pouvoir. En 1871, Thiers obtient l’autorisation de l’Assemblée de réprimer dans le sang la commune, avec l’aide de l’armée.

Read More

Franc-maçonnerie et Commune de Paris.

A l’occasion des cent cinquante ans de la Commune de Paris, il m’a paru intéressant de revenir sur les liens très troubles entre la Franc-maçonnerie et les communards. Un lien souvent méconnu, mais pourtant fondamentale pour comprendre les événements de l’époque. Nous pouvons d’ailleurs souligner que les mêmes forces sont en présence depuis 2017, le coup d’Etat de Macron, les Gilets Jaunes, la dictature sanitaire et de futur déroulement encore à venir. L’histoire se répète toujours.

Read More

Complotisme et propagande politique.

L’accusation de complotisme, comme celle de fascisme font parti d’un processus de guerre psychologique pour faire taire les gens et les ridiculiser. Il faut en dire quelques mots en guise de réponse. Car la guerre psychologique exige une réponse avec des arguments pour renverser le rapport de force.

Read More

Notre Dame : la flèche était profanée par un symbole maçonnique.

Peut de gens le savent, mais la flèche originale de Notre Dame de Paris fut détruite en 1786, soit trois ans avant la Révolution française. Sous Louis-Philippe, on décida de la reconstruire selon un nouveau modèle. L’architecte Eugène Viollet-Leduc était un franc-maçon.

Read More