Arrestation d’un faux Grand Monarque par la junte de Macron.

En écoutant radio Athéna où L’excellent Jean-Michel Vernochet était invité d’Henry de Lesquen, nous avons appris qu’un homme qui avait pris le pseudonyme du “Grand Monarque” avait été arrêté et jeté en prison dans des conditions très étrange. A croire qu’Henry de Lesquen et son invité lisent mes articles sur ce site internet.

La scène se déroule à 16 minutes 39 dans la vidéo ci-dessous :

En cherchant sur google, on découvre plusieurs articles sur son arrestation et son incarcération en mars 2022.

Voici le début de l’article du Monde :

De retour d’Ukraine, un militant néonazi français interpellé et mis en examen

Agé de 37 ans, il développait depuis plusieurs années, sur Internet, des thèses associant un virulent antisémitisme aux théories du complot les plus farfelues.

Par Antoine AlbertiniPublié le 24 mars 2022 à 15h40 Mis à jour le 25 mars 2022 à 09h49

De l’Ukraine, où il vivait exilé depuis plusieurs années, Mathieu B. provoquait en duel ses contradicteurs de la fachosphère française et appelait à l’instauration d’une « République blanche de Bourgogne », patrie virile et fantasmée de guerriers aryens voués au « nettoyage » ethnique d’une Europe « métissée ». Mais lorsque les bombes russes ont commencé à pleuvoir sur son pays d’adoption, ce trentenaire français a sauté avec femme et enfants dans une voiture, direction la plus proche frontière.

Le 18 mars, les gendarmes de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH), assistés de leurs collègues du groupe d’observation et de surveillance de Marseille, l’ont interpellé sur la voie publique, dans le sud de la France, où il conserve des attaches familiales.

Les enquêteurs, saisis par le pôle national de lutte contre la haine en ligne du tribunal judiciaire de Paris, après une plainte déposée en octobre 2021 par l’Observatoire juif de France, une association disposant d’une plate-forme de signalement en ligne, exerçaient depuis plusieurs mois une surveillance discrète sur ce militant suprémaciste. Après avoir déployé d’importants moyens techniques et obtenu son inscription dans plusieurs fichiers de coopération policière internationale, les gendarmes de l’OCLCH ont été avisés, le 28 février, quatre jours après le début de l’offensive russe en Ukraine, que Mathieu B. avait franchi la frontière hongroise – un pays où il a vécu un temps – et faisait désormais route vers la France.

La suite des opérations a pris la forme d’une enquête classique, avec filatures et identification des points de chute, avant l’interpellation puis la saisie de matériel informatique au cours de perquisitions, des éléments dorénavant en cours d’analyse par les services cyber de la gendarmerie.

Ce faux grand Monarque admirait le IIIe Reich et prônait la suprématie de la race aryenne. Ce qui n’est pas mon cas et ne saurait être le cas du vrai grand Monarque. Il était adepte de plusieurs théories délirantes : terre plate ou complot reptilien, auquel je ne saurais souscrire.

Je suis frappé, comme Henry de Lesquen, de la disproportion des moyens engagés par l’Etat et sa très faible notoriété réelle. Il était sous surveillance depuis de nombreuses années. Les services secrets français devaient craindre qu’il ne soit le vrai Grand Monarque, qui restaurera la monarchie en France. Cela montre sans aucun doute la nervosité des services de renseignement sur ce sujet. Il n’aurait jamais dû adopter ce pseudonyme trop grand pour lui. Un surnom qui lui aura finalement porté malheur.

Le plus surprenant concerne son comportement. Lui, qui provoquait en duel ses petits camarades d’extrême droite, dans un déferlement de virilisme, aura manqué de courage. Il vivait depuis plusieurs années, en Ukraine, mais se sauvera en voiture dès les premiers jours du déclenchement de l’offensive russe sur le pays. Pourtant, il aurait pu, trouver là l’occasion de montrer sa virilité en soutenant concrètement des néo-nazis suprémaciste blanc, comme lui, en s’engageant dans l’armée ukrainienne.

On m’a raconté qu’il avait choisi son pseudo pour internet, en référence aux prophéties du Grand Monarque. Encore faut-il avoir les épaules pour supporter ce lourd fardeau.

Une réflexion sur “Arrestation d’un faux Grand Monarque par la junte de Macron.

  • 9 septembre 2022 à 20 h 17 min
    Permalien

    Autant rappeler l’existence d’un papillon connu en France sous l’appellation de Grand Monarque. Les services devraient réclamer des filets…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.