Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (15).

Jour du débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Le Canard enchaîné que j’ai reçu ce matin dans ma boite aux lettres parle de la stratégie des deux candidats. Le premier article encadré de la page 2 est très intéressant à ce sujet. Comme souvent, le Canard est très bien informé. Il annonce presque exactement ce qui va se dérouler quelques heures plus tard. Manifestement, ni Marine Le Pen, ni les membres de son équipe ne lise Le Canard enchaîné. Il suffisait de lire cet article pour deviner ce qui allait se passer le soir. Quelques heures pour préparer une riposte cinglante. Elle n’a rien préparé. L’amateurisme de la candidate du RN est exceptionnel.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (14).

Pendant deux semaines que nous allons revivre, comme en 2002, comme en 2017, le défilé de toute les élites médiatico-politique appelant à voter pour Emmanuel Macron. Dénonçant le danger de l’extrême droite, le fascisme, le nazisme. Une autre frange de la population va appeler le peuple à voter pour Marine Le Pen afin de faire barrage à Emmanuel Macron. Tous cela me fatigue.
Je voudrais faire un petit détour vers le roman de Georges Orwell, “1984”. Big Brother règne sur Océania. Il a comme adversaire politique Emmanuel, non pas Macron, mais Goldstein. Régulièrement, le pouvoir organise les deux minutes de la haine contre l’ennemi du régime. On montre sa photo à la foule qui doit le siffler et lui jeter des projectiles. C’est un processus psychologique qui permet d’extérioriser sa colère contre Big Brother, Goldstein joue le rôle du bouc émissaire.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (12)

La Sainte-Vierge à Fatima parla des erreurs que la Russie diffuserait dans le monde. Il faut s’arrêter quelques instants sur cette expression. Certains réduisent “les erreurs” de la Russie au communisme, entre 1917 à 1991. La Vierge-Marie n’a pas parlé des erreurs du communisme ou des “erreurs du bolchevisme”, mais des “erreurs de la Russie”. Le mot “erreurs” est aux pluriels, ce qui montre bien qu’il y a plusieurs erreurs.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (11)

Ce soir débat entre Zemmour et Pécresse sur TF1. Cela vole haut le débat politique. On se croirait dans une cour de récréation comme le dit si justement Ruth Elkrief. C’est celui qui dit qui l’est… toi aussi… copieur… menteur… non je n’ai jamais dit ça. Voilà un résumé en quelques mots de ce débat lamentable sous tous ses aspects. Débat lamentable en grande partie dû à la faiblesse de Valérie Pécresse.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (9)

Je me réveille ce matin et j’apprends que la Russie a lancé l’offensive militaire contre l’Ukraine. C’est en lisant les tops tendances sur Twitter que j’ai compris : #LaGuerre, #WWIII, #WorldWarIII #UkraineRussia. World War III… WWIII… Troisième Guerre mondiale… Houla, c’est chaud. Elle a commencé et je dormais.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (7)

Aymeric Caron rejoint Jean-Luc Mélenchon. Une recrue de choc pour le frère la truelle islamo-gauchiste. Ce n’est qu’une demi-surprise pour celui qui, chaque samedi soir chez Ruquier pourfendait les invités qui s’étonnaient du nombre croissant d’immigrés ou qui évoquait le fameux grand remplacement.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (6)

Bergoglio participe activement à la dictature sanitaire en demandant aux catholiques de se faire vacciner. Je dis Bergoglio, car je n’ose pas utiliser le terme “pape”. Ce serait lui faire trop d’honneur. Il y en a d’ailleurs, deux en vie : l’un au Vatican, Bergoglio, et l’autre enfermé dans un château, Benoît XVI. Le catholique que je suis, ne sait lequel choisir. Nous vivons des temps très troubles.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (5).

Journée d’émeute à Amsterdam contre le confinement. Les pays-Bas connaissent depuis plusieurs mois des manifestations des plus en plus violentes contre la dictature sanitaire. La manifestation avait été interdite par les autorités. Je m’étonne encore de voir des gens utiliser la pantomime de la manifestation pour contester une dictature.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentiel 2022 (4)

Anasse Kazib a besoin de 100 000 euros pour être candidat à la présidentielle. Syndicaliste de Sud-rail, franco-marocain… enfin plutôt marocain, que français. Avec lui, pour chaque sujet, il n’a que deux réponses possibles : Extrême droite et raciste. L’analyse politique est simple pour un cerveau binaire. Il n’a jamais de mot assez dur pour dénoncer le grand capital, les riches. Sauf lorsque l’argent doit arriver sur son compte. Un rapport décomplexé à l’argent si peu français, si peu catholique. Normal, Anus Kazob n’est ni français, ni catholique.

Lire la suite