Les ères astrologiques (2) : l’ère du Bélier.

C’est la première période dont nous connaissons des dates importantes. C’est aussi celle qui correspond à la naissance du Judaïsme. Elle se trouve citée dans la Bible à de nombreuses reprises. La période est marquée par l’apparition du Bélier (I) et la disparition du Taureau (II) selon le schéma que j’ai proposé dans le premier article de la série.

Lire la suite

Les ères astrologiques (1)

Cet article prend la suite directe du cinquième article sur “l’astrologie sumérienne”. Il reprend mes développements pour les étendre à un domaine plus vaste qui inclut l’histoire religieuse de l’Orient et de l’Occident chrétien. Je vous invite donc à le lire au préalable avant de commencer la lecture de celui-ci.
Dans mon livre “Nostradamus et l’astrologie mondiale”, j’ai rédigé un chapitre sur la Grande Année de Platon et sa tentative de récupération par la Révolution française. Pour plus de détail, je vous renvoie à la lecture de mon livre. Je présenterais une synthèse de la notion de Grande Année chez Platon et ses continuateurs (I) ce qui inspira au temps moderne l’idée d’une Grande Année astrologique (II). Je le ferais en tenant compte de mes découvertes récentes sur le calendrier sumérien. Il est devenu nécessaire pour moi, d’actualiser mes connaissances sur le sujet.

Lire la suite

L’astrologie sumérienne (5)

Il existe un lien évident entre l’astrologie et le calendrier, comme l’avait remarqué si justement le regretté Jean Richer. Il rêvait d’écrire un livre sur le sujet. Il espérait également que d’autres chercheurs prendraient sa relève pour continuer ses recherches. J’ai lu avec passion ses livres et je pense à lui en ce moment lorsque j’aborde ce sujet. Dans “la géographie sacrée du monde Grec”, il étudia l’astrologie grecque, dans “la géographie sacrée dans le monde romain”, il aborda l’astrologie romaine, dans “Delphes, Delos et Cumes”, il tenta une esquisse de synthèse des deux précédent livre, en ouvrant des perspectives vers l’Asie mineur et en particulier avec la Perse et la Mésopotamie; sans avoir étudié l’astrologie sumérienne. Il sous-entendait que l’origine de la géographie sacrée se trouvait à Sumer. Il avait entièrement raison. J’ai longuement étudié cette question pour le confirmer. Je n’aborderais pas cette question dans cet article qui ne concernera que le lien entre le calendrier et l’astrologie. Je me réserve la question pour une autre série d’articles. Le sujet est trop vaste.

Lire la suite

L’astrologie sumérienne (4)

La série de tablette dite “Mul.apin”, portent ce nom en raison des deux premiers mots de la première tablette. “Mul.apin” étant le nom de l’étoile de la charrue. Les tablettes ont été retrouvées dans la bibliothèque de Ninive et date de 687 avant Jésus-Christ. Toutefois, le texte remonterait à une période beaucoup plus ancienne. On a pu identifier des passages qui dateraient de 1370 avant J-C avec une marge d’erreur de plus ou moins cent ans. Les tablettes “mul.apin” comporte la description du parcours de la Lune dans le ciel à travers douze signes astrologique (I). Elle comporte également une liste d’étoiles et de constellations dans trois voies (II), ce qui permet de reconstituer les douze signes du zodiaque sumérien (III).

Lire la suite

L’astrologie sumérienne (3)

Cet article sera exclusivement consacré à l’Enuma Elish. Le texte, tardif dans l’histoire de la Mésopotamie, date probablement du XIIe siècle avant Jésus-Christ, c’est-à-dire de l’époque Babylonienne, mais reprend des traditions plus anciennes, si l’on prend la peine de comparer ce texte avec l’autre texte mésopotamien, lui plus ancien, “Enki, ordonateur du monde”. L’Enuma elish parle de la création du monde (I) et comporte de nombreuses références à l’astrologie (II).

Lire la suite

L’éclipse du 8 novembre 2022 et les élections américaines.

Le 8 novembre 2022 à eut lieu une éclipse lunaire. Elle se déroule en même temps que les élections de “midterms” américaine. C’est la première fois dans l’histoire des Etats-Unis qu’une éclipse à lieu au moment d’une élection. Nous assistons donc à un événement majeur, unique dans l’histoire.

Lire la suite

L’astrologie sumérienne (2).

Dans son livre “La plus vieille religion du monde”, Jean Bottéro distingue chez les sumériens deux formes de divination, la divination inspirée et la divination déductive. Dans mon propre livre « Nostradamus et l’astrologie mondiale », j’ai repris cette distinction en parlant de divination spontanée et de matrice divinatoire. La divination spontanée étant la divination inspirée (I) et la matrice divinatoire étant la divination déductive (II). La décision des dieux pouvant être contesté par des méthodes d’annulation du mal (III). Toutes ses notions, issues de la nuit des temps en Mésopotamie vont connaître un destin exceptionnel et perdurer jusqu’à nos jours à travers le judaïsme et son continuateur le Christianisme. La encore, et comme pour le premier article, je sais que cela ne va pas plaire à mes lecteurs catholiques, mais je ne me soucie pas de plaire ou de déplaire, mais uniquement de dire la vérité, une vérité parfois oubliée, parfois pervertie.

Lire la suite

Le journal de la campagne présidentielle de 2022 (14).

Pendant deux semaines que nous allons revivre, comme en 2002, comme en 2017, le défilé de toute les élites médiatico-politique appelant à voter pour Emmanuel Macron. Dénonçant le danger de l’extrême droite, le fascisme, le nazisme. Une autre frange de la population va appeler le peuple à voter pour Marine Le Pen afin de faire barrage à Emmanuel Macron. Tous cela me fatigue.
Je voudrais faire un petit détour vers le roman de Georges Orwell, “1984”. Big Brother règne sur Océania. Il a comme adversaire politique Emmanuel, non pas Macron, mais Goldstein. Régulièrement, le pouvoir organise les deux minutes de la haine contre l’ennemi du régime. On montre sa photo à la foule qui doit le siffler et lui jeter des projectiles. C’est un processus psychologique qui permet d’extérioriser sa colère contre Big Brother, Goldstein joue le rôle du bouc émissaire.

Lire la suite