VI-55 : massacre de Chio (1822-1829).

Au chalmé Duc en arrachant l’esponce,

Voile Arabesque voir, subit descouverte :

Tripolis, Chio, & ceux de Trapesconce,

Duc prins, Marnegro & la cité deserte.


tableau XIXe siècle : une foule autour d'un drapeau blanc à croix bleu
Germanos bénit les insurgés grecs, 1865.

A cause du général Maison (« Au chalmé Duc »), les Grecs ne seront plus abandonnés (« en arrachant l’esponce »). La flotte ottomane sera sans défense (« Voile Arabesque voir ») en raison de la défaite de Navarin, en 1827 (« subit descouverte »).

Il y aura des massacres à Tripolis et à Chio, en 1822 (« Tripolis, Chio »). Les Grecs, soutenus par les Russes marcheront sur Trébizonde, en 1828 (« & ceux de Trapesconce ») et libéreront la mer Noir (« Marnegro »). Le général en chef Ibrahim capitula en 1829 (« Duc prins »). Tripolis deviendra déserte (« & la cité deserte »). La Grèce accède ainsi à l’indépendance et entraîne l’une des premières défaites des Ottomans sur le continent européen.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.