V-28 : mort de Mussolini (1945).

Le bras pendu & la jambe liee,

Visage pasle, au sein poignard caché :

Trois qui seront jurez de la meslee

Au grand de Gennes sera le fer lasché.

Benito Mussolini sera arrêté, le 24 juillet, sur l’ordre de Victor Emmanuel III (« Trois ») après un Conseil des ministres où il aura été renvoyé de son poste de chef du gouvernement (« qui seront jurez de la meslee »). Le roi avait suivi les conseils des alliés de Mussolini qui demandaient son remplacement. Parmi les putschistes, on trouvera son gendre, le comte Ciano qui comme Brutus aura trahi un membre de sa famille (« au sein poignard caché »).

Il sera remplacé par le général Badoglio qui dirigera le pays jusqu’en 1944, c’est-à-dire jusqu’à la libération de Rome. Badoglio est né dans le petit village de Grazzano Monfferato vers Gênes (« Au grand de Gennes »). Le renversement du Duce eut lieu après le débarquement anglo-américain, en Sicile, quelques jours plus tôt.

Dès lors, le nouveau chef du Gouvernement, signe un armistice avec les alliés (« sera le fer lasché »), le 8 septembre 1943. Afin de riposter, Adolf Hitler envahi le nord de l’Italie et instaure une République avec à sa tête Mussolini. C’est la République de Salo.

Toutefois, la République va mal se terminer. Benito Mussolini est arrêté et fusillé, le 27 avril 1945, dans le village de Dongo à la frontière de la Suisse. Son corps et celui de sa compagne sont ramenés à Milan où ils seront pendus à la devanture d’une station d’essence (« pendu ») par les jambes (« & la jambe liee »). Ses bras seront ballants dans le vide (« Le bras »).

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.