II-25 : la trahison de Bazaine (1870).

La garde estrange trahira forteresse :

Espoir & umbre de plus hault mariage.

Garde deceue, sort prinse dans la presse,

Loyre, Son. Rosne, Gar. à mort oultrage.

Photographie de Francois Achille Bazaine en 1860.

La garde (« La garde ») de la forteresse de Metz (« forteresse ») trahira (« trahira ») pour une puissance étrangère (« estrange ») dans l’espoir secret (« Espoir & umbre ») d’une alliance plus forte (« de plus hault mariage »).

L’armée sera deçue (« Garde deceue ») d’être prise dans un étau par l’ennemi (« sort prinse dans la presse »), alors que les armées françaises de la Loire (« Loyre »), de la saône (« Son »), et du Rhône (« Rosne ») de Garibaldi (« Gar. ») seront outrageusement accablées par la mort (« à mort oultrage »).

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.