I-15 : la guerre de 1870 et le siège du Vatican.

Mars nous menasse par sa force bellique

Septante foys fera le sang espandre :

Auge & ruyne de l’Ecclesiastique

Et plus ceux qui d’eux rien voudront entendre.

Photo d’époque de la brèche à proximité de la Porta Pia (à droite du cliché).

La guerre (« mars ») menace (« menasse ») la France (« nous ») de sa force belliqueuse (« par sa force bellique ») dans l’année soixante-dix d’un siècle (« septante »). Cette guerre provoquera beaucoup de morts et de destruction (« fera le sang espandre »). Le pronom personnel « nous » semble impliquer la seule invasion de la France.

Après la défaite de la France, le roi d’Italie annonce l’occupation de Rome par son armée (« ruyne »). Le pape refusa cette occupation et se réfugia dans un quartier de Rome, protégé par de lourdes fortifications : le Vatican.

La cité vaticane est bombardée par les armées royales italiennes afin de contraindre Pie IX, à la reddition. Le souverain pontife dut accepter le déplacement de la capitale du nouvel Etat italien à Rome (« Et plus ceux qui d’eux rien voudront entendre »).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

//stawhoph.com/afu.php?zoneid=3466229