I-14 : Les chants révolutionnaires (1792).

I-14
Gravure britannique publiée à Londres quatre jours après l’exécution de Louis XVI, le 21 janvier 1793, montrant des démons dans le ciel qui chantent Ça ira au moment où tombe le couperet de la guillotine.

Les chants patriotiques (« chansons, chants ») et les cahiers de doléances (« & requestes ») feront leurs apparitions dans la population (« gent esclave »), pendant que le roi et les principaux seigneurs seront captifs dans les prisons (« Captifs par princes & seigneur aux prisons »).

A partir de cette date, les hommes politiques (« A l’avenir ») seront des idiots (« par idiots ») dépourvus de jugement (« sans teste ») dont les paroles seront écoutées comme des oracles divins (« divines oraisons »).

Le numéro du quatrain (14) indique l’année de la chute de Napoléon Ier, continuateur des idées de la Révolution.

Article Wikipédia Révolution française.

 

revolution-francaise-i-14
revolution-francaise-i-14-2
revolution-francaise-i-14-3
revolution-francaise-i-14-4

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.