X-7 : Traité de Westphalie et absolutisme royale.

Banquet de la garde civile d’Amsterdam fêtant la paix de Münster (1648), Bartholomeus van der Helst.

Le traité de Westphalie, signé en 1648, entre l’empereur Philippe IV d’Espagne (« Phi. ») et Louis XIV (« L’Æmathien ») prévoit la cession de Metz (« Mets ») à la France. Son fils Philippe V (« deux Phi. ») ne parviendra pas à récupérer la cité impériale (« long temps ne tiendra Mets »).

Nancy (« à Nancy ») sera pris en 1660 par les Français (« Le grand conflit qu’on appreste »), qui en chasseront son duc Charles III, raseront ses fortifications et l’incorporeront à la France.

En 1661, Louis XIV (« L’Æmathien »), affranchi de la tutelle de Mazarin, commencera son règne personnel et dira (« dira ») « l’Etat, c’est moi » (« tout je soubmets »).

Carte de l’Europe après le traité de Westphalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

//azoaltou.com/afu.php?zoneid=3466229