X-72 : La naissance du Grand Monarque (1999).

X-72

 

Weltliche Schatzkammer Wien (169)pano.jpg

 

Scholie Vlaicu Ionescu (1977).

 

L’auteur allemand Centurio, prend comme point de départ le quatrain X-72, l’un des rares textes, où la date précise de l’évènement nous soit donné explicitement, et il considère que c’est à cette date que Henri le Second à naître.

Pour escamoter la difficulté de trouver une liaison entre l’arrivée d’un roi protecteur de la chrétienté et le terme « d’effrayeur », Centurio trouve que le deuxième vers indiquerait l’éclipse solaire qui aura lieu au cours de cette année, pendant une conjoncture astrale dissonante. Nous sommes d’accord qu’il y aura cette année-là des configurations maléfiques. Mais ce fait est justement un argument contre l’hypothèse qu’il s’agirait de la naissance d’Henri Second. Dans ces conditions, il est plus logique de penser à la naissance d’un nouvel Attila ou d’un Gengis Khan. D’ailleurs, Nostradamus nous le dit clairement : « un grand roy d’effrayeur ». En ce qui concerne, le troisième vers, on sait que le « comitat d’Angoumois » (chef lieu d’Angoulême) a été réuni à la couronne en 1308 et donné en apanage à divers princes capétiens. Cela serait en faveur de l’hypothèse « Henri le second », dont Nostradamus laisse entendre qu’il sera un descendant des capétiens. Néanmoins, le terme « rescusciter » montre qu’il s’agirait d’une comparaison historique : un roi apparaîtra, semblable à celui qui a eu jadis, ce combat sous son empire. Fontbrune a raison de penser à la venue d’un commandant guerrier asiatique (peut être de race mongole), une sorte de réincarnation d’Atilla, car c’étaient les Huns qui étaient arrivés jusqu’au territoire d’Angoumois. Et peut êtreque le nom « Angoumois » a été changé en « Angolmois », justement pour permettre l’anagramme suivante : ANGOLMOIS= MONGOLAIS.

 

Scholie Vlaicu Ionescu (1993).

 

La vraie solution de ce quatrain ne m’est pas venue tout de suite. Dans mon premier j’en proposais une interprétation conservatrice, assez semblable à celle des autres exégètes qui considèrent ce quatrain comme l’annonce de la venue d’un nouvel Attila ou d’un nouveau Gengis Khan. J’ai maintenant une solution révolutionnaire qui nous permet de savoir que le roi de France, le Grand Monarque, naîtra cette année-là au cours d’une éclipse.

En l’an 1999, après sept mois, le 11 août, jour d’une éclipse totale de Soleil bien effrayante, un Grand Roi naîtra, envoyé des cieux qui sera l’effrayeur des ennemis de la chrétienté.

Il sera comme une incarnation de Clovis, premier roi chrétien, qui conquit l’Angoumois (« ressuscité le grand roy d’Angolmois »).

Comme Clovis, vainqueur des Barbares d’alentour et comme son grand-père Mérovée, vainqueur des hordes asiatiques, ce futur roi repoussera les envahisseurs islamiques et ceux venus de Chin, ou des pays anciennement soumis par les Mongols (Angolmois = Mongolais).

Avant et après son arrivée, il y aura des conflits armés (« Mars régner par bonheur »).

voir Article : l’éclipse du 11 août 1999 et le Grand Monarque.

//graizoah.com/afu.php?zoneid=3466229