Nostradamus.

Michelnostradamus

1.Les texte en proses.

La préface sert de document introductif aux sept premières centuries.
Chacune comprenant cent quatrains, la septième n’en ayant que quarante-deux.

Il imprima d’abord une première comprenant, une préface à son fils César et les sept premières centuries.

Il édita ensuite, une seconde comprenant une épître au roi Henri Second et les trois dernières centuries.

1.1 La préface à César.

La préface à César est adressée à l’un de ces fils. Dans cette lettre en prose, il donne des précisions sur sa méthode de travail pour obtenir ces visions prophétiques. Il indique également des informations astrologiques fondamentales. C’est sur ce point important que mon intérêt fût attiré sur l’œuvre du prophète provençal.

1.2 L’épitre a Henri.

L’épître à Henri Second est une deuxième lettre introductive qu’il adresse au roi Henri II, ayant régné au moment de sa publication.
Toutefois, il semble que le véritable destinataire de ce courrier soit le futur Grand Monarque devant régner dans un moment très proche sous le titre d’Henri V.
Cet épitre est sans aucun doute l’œuvre prophétique la plus extraordinaire de toutes l’histoire. Elle décrit dans les moindres détails et de façon chronologique les évènements devant survenir jusqu’à la fin des temps.

//whugesto.net/afu.php?zoneid=3466229