Les signes astrologiques (2) Le Bélier.

Dans le zodiaque sumérien, le premier signe est « lu-hun-ga » dont le diminutif est « Ku ». C’est le salarié, le travailleur à gages, l’homme loué.

Photo d'une sculpture de forme ovale représentant un homme

La tablette BM 86378 associe le signe au dieu Dumuzi (Tammuz). Dumuzi, en sumérien signifie « le premier fils ». Il est donc logique de le retrouver comme représentation du premier signe du zodiaque.

Prisme de Weld-Blundell.

Dans la liste royale des souverains sumériens, il est le cinquième roi ayant régné dans la cité de Bad-Tibira durant trente-six mille ans. Il est présenté comme « Dumuzi le berger ». Après avoir épousé la déesse Innana lors d’un mariage sacré, il devient le berger du peuple. Il affronte Enkimdu afin d’obtenir la main de la déesse.

« Le fermier, plus que moi, le fermier plus que moi,

Le fermier, qu’a-t-il plus que moi ?

S’il me donne sa farine noire,

Je lui donne, au fermier, ma brebis noire,

S’il me donne sa farine blanche,

Je lui donne, au fermier, ma brebis blanche.

S’il me verse sa bière la meilleure,

Je lui verse, au fermier, mon lait jaune… »

(Le mariage d’Inanna)

Dans l’astrologie grecque, le signe se transforma en Bélier, sans doute en référence au métier de Dumuzi. Le Dieu étant berger, il gardait un troupeau de brebis dont nous trouvons la trace dans la poésie du « mariage d’Inanna ».

Chez les Grecs, le bélier représente la toison d’or de Chrysomallos.

Jason rapportant la Toison d’or au roi Pélias. Cratère à figures rouges d’Apulie, v. 340 av. J.-C., musée du Louvre.

Pour le christianisme, c’est bien sûr le Christ qui est un agneau. C’est l’agnus dei.

Agnus Dei sur un linteau de l’église Saint-Rémi de Ingelheim..

On le voit, la continuité entre Sumer et le christianisme est parfaite.

Le zodiaque de la cathédrale d’Amiens donne une magnifique représentation du Bélier astrologique à l’intérieur d’une croix.

Bélier du zodiaque d’Amiens.

Le Bélier du zodiaque de la basilique de Vézelay représente une chimère mélangeant un corps de Bélier avec une queue de poisson. Une ceinture marque la séparation entre les deux parties. Ce qui est intéressant dans ce zodiaque, c’est l’influence de l’ère astrologique du Poisson correspondant au christianisme.

Zodiaque Vezelay 06 - Aries.jpg
Le Bélier dans le zodiaque de Vézelay

Le signe est associé a la représentation visuelle en médaillon des travaux saisonniers associé à la période du signe. Le Bélier intervient entre mars et avril. C’est le début du printemps. A cette époque, les plantes fleurissent. On trouve représenté un berger avec deux moutons ou chèvres à côté d’un arbre en fleur.

Zodiaque Vezelay 07.jpg
Travail associé au Bélier dans le zodiaque de Vézelay.

Le zodiaque de la cathédrale de Chartres propose sans doute la plus belle représentation du signe astrologique du Bélier.

Chartres-028-g - 3 Bélier.jpg
Bélier du zodiaque de la cathédrale de Chartres.

Le travail associé au Bélier est celui de la taille de la vigne.

Chartres-028-g - 3 Mars.jpg

Voici enfin la présentation du signe par l’astrologue Manilius (Ier siècle après Jésus-Christ) :

Le bélier, dont la riche toison produit une laine abondante, espère toujours en réparer la perte ; toujours placé entre une fortune brillante et une ruine instantanée, il ne s’enrichira que pour s’appauvrir, et son bonheur sera le signal de sa chute. D’un côté, ses tendres agneaux seront conduits à la boucherie ; de l’autre, ses toisons formeront le fonds de mille commerces lucratifs ; on rassemblera les laines en pelotons, le cardeur les épurera, le fuseau en formera des fils déliés, l’ouvrier en façonnera des étoffes, le négociant les achètera, et en fabriquera des habits, objet de première nécessité pour toutes les nations ; ces habits revendus produiront un nouveau profit ; et tous ces usages précieux sont indépendants du luxe. Pallas elle-même n’a pas dédaigné de travailler la laine, et regarda comme un triomphe glorieux et digne d’elle celui qu’elle remporta sur Arachné. Telles sont les occupations que le bélier destine à ceux qui naîtront sous lui. Mais il leur donnera aussi de la timidité, ils se détermineront difficilement ; ils seront toujours portés à se faire valoir, à se louer eux-mêmes.

Voici un tableau récapitulatif des caractéristiques Bélier.

Enfin voici les caractéristiques du signe en astrologie mondiale :

Le Bélier symbolise le printemps, le feu de paille, le fer, le commencement, les initiatives, les ambitions dynamiques, les actions violentes et arbitraires, la tyrannie, le commencement, la force agissante.

Le Bélier régit les chefs actifs et indépendants, les innovateurs, les contre-maîtres, les pionniers et les eplorateurs, les militaires, les industriels s’occupant du fer et du feu (sidérurgie, constructions militaires), les « capitaines » d’industries ou d’affaires, les sportifs (violents).

Au niveau de la maléficité, le bélier indique le danger d’accident par le fer et le feu (imprudence, impulsivité, témérité), danger pour la tête, les chefs ; risques d’échecs de coups d’Etat, de révoltes militaires, d’incendies.